Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Fin des travaux de la 43e Assemblée Générale des assureurs Africains à Tunis

Publié le vendredi 22 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Fin
© Autre presse par DR
Fin des travaux de la 43e Assemblée Général des assureurs Africains à Tunis
Le rideau est tombé hier jeudi 21 février 2019 sur la 43ième Assemblée Générale de la FANAF (Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit Nationales Africaines) organisée pour la deuxième fois de son histoire en Afrique du Nord, après celle qui s’est tenue en 2017 à Marrakech au Maroc.


Le rideau est tombé hier jeudi 21 février 2019 sur la 43ième Assemblée Générale de la FANAF (Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit Nationales Africaines) organisée pour la deuxième fois de son histoire en Afrique du Nord, après celle qui s’est tenue en 2017 à Marrakech au Maroc.

Cette Assemblée Générale qui avait pour thème cette année « Quelle structure de marché pour promouvoir le développement de l’assurance Africaine » a été marquée par l’acceptation définitive par l’ensemble des assureurs de la zone CIMA de faire respecter l’ensemble des dispositions du Règlement N°007/CIMA/PCMA/2016 portant sur l’augmentation du capital social des sociétés d’assurance de la zone.

Ainsi au 31 mai 2019, les compagnies devraient –elles porter leur capital à 03 (trois) milliards Fcfa contre 1 milliard actuellement et le compléter à 5 milliards au plus tard le 31 mai 2021.

Avec 252 sur 1106 participants venus de plus de 50 pays du monde, la Côte d’ivoire a été à l’instar des autres éditions le contingent le plus représentatif.

Cette délégation ivoirienne était conduite par son premier responsable le Directeur des Assurances Monsieur Diarrassouba Karim accompagné des 02 (deux) présidents des associations du marché (assureurs et courtiers) Messieurs Saliou Bakayoko et Kanté Mamadou

La prochaine Assemblée Générale de la FANAF se tiendra en 2020 à Libreville au Gabon.



C. K.
Commentaires


Comment