Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: plus de 600 candidats participent aux concours pédagogiques

Publié le samedi 23 fevrier 2019  |  APA
Education
© Abidjan.net par DG
Education : lancement des concours pédagogiques 2019
Abidjan le 23 février 2019. Les concours pédagogiques de l’année 2019 ont été officiellement lancés ce samedi par Abdoulaye Kouyaté, Chef de Cabinet du Ministère de l`éducation nationale. Ce sont 268 candidats au concours D`Adjoint au Chef d`Etablissement ( ACE), 25 candidats à celui d`Adjoint au Directeur de Cafop ( ADC) ainsi que 106 candidats aux examens de Certificat d`Aptitude Pédagogique (CAP) et 209 candidats au Certificat Élémentaire d`Aptitude Pédagogique ( CEAP) qui composent.


Quelque 608 candidats composent ont entamé, samedi, les épreuves écrites des concours et examens pédagogiques du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Il s’agit du concours aux fonctions d’Adjoints au chef d’établissement (ACE) qui enregistre 268 candidats pour 202 postes et du concours d’accès aux fonctions d’Adjoints au Directeur de Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP). Quelque 25 candidats participent à ce concours des ADC pour 10 postes disponibles.

Au programme de ces épreuves, figurent des candidats pour l’obtention du Certificat d’aptitude pédagogique (CAP, 106 candidats) et le Certificat élémentaire d’Aptitudes pédagogiques (CEAP-209 candidats).
Selon le chef de cabinet du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Abdoulaye Kouyaté qui a sillonné les 3 centres de composition (Lycée classique d’Abidjan, lycée moderne de Cocody et collège moderne du Plateau), il s’agit de « donner la culture de la compétence, pour impulser une école de qualité ».

« Depuis 2011, l’éducation nationale a amorcé des réformes. Il faut des collèges de proximité pour faire en sorte que tous les enfants bénéficient d’un encadrement qui puisse leur permettre de donner le meilleur d’eux-mêmes », a expliqué le Chef de cabinet.

M. Kouyaté a rappelé qu’à «l’horizon 2020, il est prévu la construction de plus de 200 collèges à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2D),70 collèges prévus par l’Etat ». «Tout cela consomme du personnel », a conclu Abdoulaye Kouyaté.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment