Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les résidents de Bingerville dénoncent l’insécurité grandissante dans le quartier Marchoux Résidentiel 2

Publié le lundi 25 fevrier 2019  |  AIP


Bingerville - Les résidents de Marchoux Résidentiel 2 à Bingerville (Banlieue Est d'Abidjan) ont, à travers leur président Niamien Kouakou Pascal, dénoncé dimanche, l'insécurité grandissante dans leur quartier.

"Nous sommes entourés de plusieurs quartiers et surtout la cité Laurier 20 qui est une cité bâtie mais qui reste inhabitée. Selon nos investigations, la zone commence à être peuplée par les déguerpis des quartiers précaires qui y installent des baraques. Et aujourd'hui, les mamans qui sortent tôt le matin, sont très souvent agressées", a expliqué Niamien Kouakou Pascal, à l'AIP, lors d'un entretien en marge de l'élection de la présidente des femmes dudit quartier.

M. Kouakou a indiqué que cette situation est exacerbée par le fait que le secteur n'est pas entièrement électrifié. "L'insécurité est en train de gagner véritablement le quartier", a-t-il ajouté, souhaitant la construction d'un commissariat de proximité pour juguler ce phénomène.

Le quartier Marchoux Résidentiel 2 est situé à près de 2 km du centre ville de Bingerville. Il abrite environ un millier d'âmes, indique-t-on.

sn/fmo
Commentaires


Comment