Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire mène une vaste offensive de communication et commerciale au SIA 2019

Publié le lundi 25 fevrier 2019  |  AIP


Paris (France) – La participation de la Côte d’Ivoire à la 56ème édition du Salon international de l’agriculture de Paris (SIA 2019) qui se déroule du 23 février au 03 mars à Paris Expo, Porte de Versailles, vise un triple objectif basé sur une offensive commerciale et de la communication en vue d’attirer des investisseurs et des partenaires, dans le cadre de la promotion des potentialités agricoles du pays.

Dans une interview qu’il a accordée dimanche à l’AIP, le directeur de la communication et de la promotion agricole au ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), Silué Dramane, a énuméré les trois objectifs qui sous-tendent la présence ivoirienne.

Il s’agit d’abord de présenter les résultats du Programme national d’investissement agricole (PNIA 1, 2012-2016), tout en mettant en avant les différentes perspectives du PNIA 2 (2017-2025).

Le 2ème objectif est de faire la promotion du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2019) prévu du 22 novembre au 1er décembre, et qui constitue une plateforme d’expressions, de rencontres de toute la chaîne des valeurs agricoles africaine et mondiale.

Le 3ème objectif de la présence ivoirienne au SIA concerne les défis et les opportunités du secteur agricole, a souligné M. Silué, notant que la Côte d’Ivoire regorge de beaucoup de potentialités agricoles qu’il faut mettre en exergue.

Au sujet du choix des participants ivoiriens au SIA 2019, M. Silué a expliqué que, dans l’objectif de la transformation structurelle de l’économie agricole, il s’est porté sur les coopératives qui ont atteint un certain niveau de transformation.

Installées à l’espace ‘’Produits’, ces coopératives mettent en valeur des variétés agricoles, l’emballage, la présentation, le design des produits. L’on y trouve, entre autres, toute la variété de la mangue séchée, la filière cajou (de la noix brute à celle qui est transformée), l’étagère alimentaire, le cosmétique, des produits dérivés des céréales, des produits bruts, des semi-transformés et des produits finis prêts à consommer.

Il y a également les fruits parce que la Côte d’Ivoire en regorge une grande variété. Cette année, la grande innovation concerne la cola qui est mise en avant, à travers la présentation de la noix brute de cola et de ses dérivés (poudre, noix séchée, noix dans le cocon, noix déshydratée, poudre mentholée, etc.).

D’autres produits sont toujours présents dont le cacao qui la marque identitaire ivoirienne, son binôme café, des produits cosmétiques à base de fruits tels le lait de coco, d’avocat, de carotte, de citron. Tous fabriqués par des coopératives ivoiriennes.

Pour mener cette grande offensive, le MINADER dispose d’un stand de 250 m² avec un espace ‘’Produits’’ qui a un double objectif (commercial et promotion) car le SIA reste une grande source d’investisseurs, a insisté M. Silué. A côté, se trouve l’espace ‘’Institutionnel’’ qui regroupe des structures sous tutelle du MINADER ainsi que son partenaire, le Groupe agro-alimentaire SIFCA, de même qu’une salle VIP, une salle de conférence et une salle de presse.

cmas
Commentaires


Comment