Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les usagers de l’Indénié-Djuablin et du Gontougo sensibilisés sur la digitalisation de la relation client du Trésor public

Publié le jeudi 28 fevrier 2019  |  AIP


Abidjan - Les usagers des services du Trésor public des régions de l’Indénié-Djuablin et du Gontougo ont été respectivement sensibilisés sur la plateforme de la digitalisation de la relation client de cette Administration, mercredi et jeudi.

Une équipe de la direction générale du Trésor et de la comptabilité a entrepris une campagne d’information et de sensibilisation sur « BAOBAB », un outil interactif de traitement des préoccupations et de suivi en ligne des dossiers des usagers/clients, selon un communiqué transmis, jeudi, à l'AIP.

La mission, conduite par Mme Anossé Eva Carole, superviseur Baobab a ainsi sillonné Abengourou, Agnibilekrou, Tanda et Bondoukou. L’équipe a présenté cet outil innovant et expliqué ses fonctionnalités qui, selon la responsable de mission, offre de nombreux avantages aux usagers/clients.

Cette solution digitale, a expliqué Mme Anossé, permet au client de suivre en temps réel le statut de son dossier ou mandat assignés dans les postes comptables et services du Trésor Public. Outil de satisfaction clients, Baobab est aussi un dispositif d’écoute client à travers le traitement des plaintes et réclamations.

Plusieurs autres fonctionnalités sont intégrées au système. On peut citer entre autres une accessibilité de l’outil via internet à partir des tablettes et Smartphones. Une vue de l’ensemble des services du Trésor Public à travers la page d’accueil. Un formulaire libre de saisie des préoccupations, des réclamations ou de demandes d’information et un formulaire de souscription avec réception par mail et sms des paramètres de première connexion du client.

Des démonstrations ont été également faites en vue de permettre à l’assistance (autorités administratives, chefs coutumiers, opérateurs économiques et autres usagers) de mieux comprendre le fonctionnement de cette plateforme. Dans l’Indenié Djuablin comme dans le Gontougou, les populations n’ont pas caché leur satisfaction.

Les élèves et étudiants étaient aussi fortement mobilisés, comme ce fut le cas à Abengourou. Ils sont tous repartis satisfaits ayant noté que l’utilisation de Baobab est tout à leur avantage vu qu’il leur permet d’avoir des informations précises sur le paiement des bourses pour les uns et le positionnement du premier mandatement pour les autres.

Après ces régions, la mission mettra le cap sur Bouna, vendredi.

kkf/kam
Commentaires


Comment