Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Treichville / Messe du Jubilé d’Argent de sœur Pascaline Adou : Cohésion sociale et situation politique, le Révérend Père Jean Baya interpelle les Ivoiriens

Publié le lundi 4 mars 2019  |  Treichville Notre Cité
Treichville:
© Autre presse par DR
Treichville: Messe du Jubilé d’Argent de sœur Pascaline Adou
Dimanche 3 mars 2019. Abidjan. Le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville était aux côtés de la communauté catholique le dimanche 3 mars 2019 à la Paroisse Sainte Jeanne d’Arc à l’occasion de la Messe d’ouverture du Jubilé d’Argent de la sœur Pascaline Adou, issue de la Congrégation des missionnaires de Marie.


Le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville était aux côtés de la communauté catholique le dimanche 3 mars 2019 à la Paroisse Sainte Jeanne d’Arc à l’occasion de la Messe d’ouverture du Jubilé d’Argent de la sœur Pascaline Adou, issue de la Congrégation des missionnaires de Marie.

A l’occasion le Révérend Père Jean Baya a exhorté les Hommes politiques à s’engager résolument dans la voie de la réconciliation et de l’unité. « Frères et sœurs, nos relations interpersonnelles doivent être marquées par le pardon, la générosité, l’humilité et l’amour du prochain, à travers de fortes exhortations qui sonnent comme des défis à notre bon sens et aux références habituelles qui rythment notre vie. Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. Nous, habitants de la Côte d’Ivoire, nous gagnerons beaucoup à écouter et à mettre en pratique la parole de Dieu de ce jour pour soigner et reconstituer notre tissu social et nos relations interpersonnelles gravement ternis par la mauvaise foi et par cette conception alimentaire de ce noble instrument de service communautaire qu’est la politique », a-t-il- précisé.

Avant de poursuivre « En effet, actualité oblige, la politique concerne tout le monde, elle influence tout, elle décide de tout dans la société, par conséquent si elle est mal envisagée et surtout mal animée par des personnes sensées nous conduire, mais n’en savent pas le bien fondé, qui ne se remettent jamais en question, qui ne font pas preuve de sagesse, de lucidité et de clairvoyance, alors nous tomberons tous ensemble dans un trou, comme le Seigneur l’a indiqué dans l’Evangile : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne tomberont ils pas tous deux dans un trou ». Et ce trou, si non, ce gouffre risque de devenir une réalité, car on s’accorde tous pour reconnaître que cette façon de vivre la politique en Côte d’Ivoire est en train d’avilir, de retarder, de crisper et de diviser les populations et de les éloigner des questions essentielles de leur vie quotidiennes, comme le droit à l’éducation, à l’emploi, à la santé, à une juste rémunération etc… »

Le Révérend Père Jean Baya, Supérieur du Petit Séminaire de Bingerville, a salué la dévotion de sœur Pascaline Adou. « Je voudrais, sœur Pascaline Adou, te rappeler les responsabilités qui sont les tiennes dans l’Eglise, dans ton pays en crise et dans le monde. Te voici à un carrefour éminemment important de ta vie à la suite du Christ, ton époux. Plus que le résultat d’une addition d’années de service qui viendrait te satisfaire, ces 25 années de vie religieuse t’interpellent sur ton niveau de fidélité, d’amour et d’engagement missionnaire », a-t-il-conclu.
Commentaires


Comment