Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Démarrage des activités du Comité national Côte d’Ivoire-Route

Publié le lundi 4 mars 2019  |  AIP
Journaliste
© Autre presse par DR
Journaliste et professionnel des relations publiques, le président de l’Association pour la Promotion de la Presse Economique et Financière en Afrique (APEFA) et membre du Club de la Presse de Lille en France, Michel Russel Lohoré


Abidjan – Le Comité national Côte d’Ivoire-Route (CNCI-Route), un outil de réflexion sur la problématique du transport routier en Côte d’Ivoire, a officiellement lancé ses activités.

Mis en place par le Comité national de la Côte d’Ivoire pour l’Association internationale permanente des congrès de la route et l’Association des gestionnaires et partenaires africains de la route (AIPCR/AGEPAR), le bureau de la CNCI-Route a été présenté lors d’une assemblée générale extraordinaire, le 26 février 2019, selon un communiqué transmis à l'AIP.

La vision du CNCI-Route sera de « tenir un rôle de tout premier plan pour l'échange de connaissances sur les politiques et les pratiques dans un contexte de transport intégré et durable en Côte d’Ivoire », a indiqué le président du CNCI-Route, Dr Paulin Kouassi, par ailleurs, conseiller technique au Laboratoire du bâtiment et des travaux publics (Lbtp).

Le CNCI-Route entend être un forum national et international de pointe pour l'analyse et la discussion de toute la gamme des questions relatives à la route et au transport routier en identifiant, développant et diffusant les meilleures pratiques ainsi qu'en donnant un meilleur accès aux informations nationales et internationales. Et enfin, en développant et promouvant des outils efficaces d'aide à la décision en matière de routes et de transport routier.

Mis en place le 17 mai 2018 à Abidjan, le CNCI-Route pourra « favoriser, voire booster les progrès et l’innovation dans la construction, l’aménagement, l’entretien, la circulation, l’exploitation de la route, la sécurité routière. En plus contribuer efficacement au développement des échanges nationaux et internationaux dans le domaine des infrastructures et des transports routiers », a fait savoir le directeur général des infrastructures routières, Kouakou Yao Germain, par ailleurs premier délégué du CNCI-Route.

kkf/kam
Commentaires


Comment