Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le président de la COSYFOCI souhaite la mise en place d’un cadre d’échange et d’information avec le Gouvernement

Publié le mardi 5 mars 2019  |  AIP


Songon, Le président de la Confédération des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (COSYFOCI), Apollinaire Djédjé Tapé, souhaite la mise en place d’un cadre d’échanges et d’informations avec le Gouvernement pour permettre aux fonctionnaires d’avoir l’information réelle sur la question liée à l’extension des indemnités de logements.

M. Tapé a émis cette idée, samedi, lors d’une conférence de presse animée au siège de l’Union nationale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UNTRACI) à Yopougon, dans la banlieue Nord-Ouest d’Abidjan.

"Nous appelons l’attention du Gouvernement à ne pas attendre que ce soit en période de grève, en situation de conflictuelle, pour qu’on puisse appeler les acteurs que nous sommes à parler de la question liée à l’extension de l’octroi d’ indemnités de logements à près de 50.000 fonctionnaires adoptée unanimement au cours des ateliers de Yamoussoukro, parlant de la révision de l’avant-projet de loi portant révision du statut général de la Fonction publique", a indiqué le président de la COSYFOCI.

Il a annoncé que plusieurs correspondances ont été adressées au ministre de la Fonction publique et au Premier ministre pour que très rapidement son organisation syndicale puisse aller à une table de négociation pour aboutir à un résultat dans l’apaisement et la concertation.

Si rien n’est fait d’ici la fin du mois de mars, a prévenu Apollinaire Djédjé Tapé, "la COSYFOCI entend mener des démarches et des procédures normales pour revendiquer ce qui doit revenir de droit aux fonctionnaires, notamment une indemnité de logement comme ses collègues fonctionnaires du secteur éducation-formation".

(AIP)

Tg/kp
Commentaires


Comment