Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Aménagement et Restructuration des Quartiers précaires d’Abidjan: le gouvernement prend des mesures

Publié le samedi 9 mars 2019  |  Abidjan.net
Les
© Abidjan.net par Serges T.
Les Rendez-Vous du gouvernement: Le ministre de la construction face à la presse
Vendredi 08 Mars 2019 Abidjan . Le ministre de la construction, Koné Bruno était l’invité de la Tribune d’échanges baptisée "Les rendez-vous du gouvernement".


Le ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme a annoncé un Projet d’Aménagement et de restructuration des Quartiers précaires d’Abidjan ( PAQRA) ce vendredi 08 mars 2019 à l’auditorium de la Primature à Abidjan.

C’était lors des rendez-vous du gouvernement, une initiative du
Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG) qui se veut un cadre d’échanges entre la presse et un invité sur un thème précis.

Selon le ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme la phase pilote du PAQRA ne concerne pas tout le district d’Abidjan. " les quartiers concernés par cette phase pilote du projet sont les communes de Yopougon où le sous quartier Gesco s’est vu restructurer. Pour ce qui concerne le secteur PK 18 d’Abobo et les sous quartiers Grand Campement, divo 1 et 2 de la commune de Koumassi les études sont en cours" a déclaré Bruno Koné. Car, " il ne s’agit de déguerpir pour déguerpir, mais relocaliser les habitants de ces quartiers précaires avec des facilités d’accès au projet de logements sociaux " a-t-il ajouté.

À en croire Bruno Koné, en 2013, le programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques a été lancé. Il visait à construire 60.000 logements en cinq ans. Dans cette optique, l’Etat ivoirien a fait le choix stratégique d’avoir recours à des opérateurs privés pour stimuler l’investissement privé. Mais, à ce jour moins 12 000 logements ont été construits. Aux dires de Bruno Koné, après analyse et pour relancer la machine grippée, l’État a décidé de reprendre la main sur ce programme qui vise la construction de plus de logements sur la période 2019-2020. " c’est pour quoi le gouvernement a revu à la baisse le prix unitaire de vente des logements à caractère économique à 23 millions FCFA et celui des logements à caractère social à 12,5 millions FCFA" a-t-il expliqué.

CK
Commentaires


Comment