Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La BRVM ratifie la Déclaration de soutien aux sept principes de l’autonomisation des femmes

Publié le samedi 9 mars 2019  |  APA
La
© APA par Saliou AMAH
La BRVM ratifie la Déclaration de soutien aux sept principes de l’autonomisation des femmes
La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a ratifié, vendredi 08 Mars 2019 à Abidjan, la Déclaration de soutien aux sept principes de l’autonomisation des femmes lors d’une cérémonie au cours de laquelle elle a fait sonner sa cloche pour l’égalité des sexes (Ring the Bell for Gender Equality), à la faveur de Journée internationale de la femme (JIF).


La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a ratifié, vendredi à Abidjan, la Déclaration de soutien aux sept principes de l’autonomisation des femmes lors d’une cérémonie au cours de laquelle elle a fait sonner sa cloche pour l’égalité des sexes (Ring the Bell for Gender Equality), à la faveur de Journée internationale de la femme (JIF), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

La Déclaration de soutien aux sept principes de l’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles, WEP) guident les entreprises dans la mise en œuvre d’actions visant à promouvoir l’égalité des genres sur le lieu de travail, sur le marché et dans la communauté.

Cet événement, fruit du partenariat de plusieurs structures dont la Société financière internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale et de l’ONU-Femmes, a permis de sensibiliser les acteurs du marché financier régional et de l’ensemble du système financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sur la nécessité d’éliminer les obstacles socio-culturels, juridiques et économiques qui limitent l’implication des femmes dans les diverses activités des pays en développement.


Invitée en qualité de Keynote speaker (orateur principal), Khady N’diaye, également Vice-présidente et Directrice générale de Kosmos Energy a salué «l’encrage de la BRVM » avant d’estimer que « le numérique est une solution à l’autonomisation de la femme», en référence au thème mondial de cette édition 2019 de la JIF, « penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Ce thème est un véritable changement de paradigme qui doit déboucher sur des actions concrètes dans les domaines économiques, de la protection sociale et de l’accès aux services universels.

Selon le Directeur général de la BRVM, Dr Kossi Edoh Amenounvé, « l’appropriation par la BRVM du concept du Ring the Bell for Gender Equally depuis quelques années pour la célébration de la Journée internationale de la femme marque son engagement à promouvoir le genre pour un développement harmonieux du secteur financier de notre Union ».

Pour la représentante de la Représentante-résidente de ONU-Femmes, Madeleine Oka-Balima, «sonner la cloche marquant l’ouverture de la séance des cotations en Bourse (…) revêt un caractère hautement symbolique auquel ONU-Femmes est sensible».


La Société financière internationale (SFI), par le biais de Florence Boupda Ngueda , chargée d’investissement principal , saluant cet événement a réitéré l’ «engagement » de son institution à « accompagner les bourses de valeurs dans leurs efforts de promouvoir l’égalité du genre dans la gouvernance d’entreprises».

En adhérant en 2015 à l’Initiative Sustainable stock exchanges initiative), la BRVM s’est engagée à mettre en œuvre les actions permettant de concrétiser ses objectifs. C’est dans ce cadre qu’elle procède, comme plusieurs bourses à travers le monde, à la sonnerie de sa cloche pour attirer l’attention sur l’importance de l’atteinte des objectifs de développement durable.

Créée en 1996, la BRVM est Bourse commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA): Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Elle est basée à Abidjan et dispose d’antennes nationales de bourse (ANB) dans chacun des pays concernés.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment