Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le Trésor public ivoirien veut porter à « au moins 30% d’ici à 2020» le taux des femmes aux postes de responsabilité

Publié le samedi 9 mars 2019  |  APA
Journée
© Abidjan.net par CK
Journée internationale de la Femme/ Un panel autour de la mobilité professionnelle des femmes du Trésor Public
Vendredi 08 mars 2019. Abidjan. La Cellule Sectorielle Genre du trésor public a organisé ce vendredi une cérémonie commémorative à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, dont le thème central est : « le numérique, une solution à l’autonomisation de la femme ».


Le Trésor public ivoirien veut porter à « au moins 30% d’ici à 2020» le taux de représentativité des femmes aux postes de responsabilité conformément à son plan stratégique, a dit vendredi son directeur général adjoint (DGA), Arthur Ahoussi, citant le patron de l’institution, à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

M. Ahoussi s’exprimait lors d’un panel organisé par la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique autour de la mobilité professionnelle des femmes du Trésor public, à travers la Cellule sectorielle Genre.

Le directeur général adjoint a levé le voile sur la stratégie institutionnelle mise en place en faveur des femmes et qui vise, notamment, à accroître leur taux de représentativité aux postes de responsabilité, afin de contribuer davantage à leur autonomisation.

«Le directeur général a décidé de porter à au moins 30% d’ici à 2020 le taux de représentativité des femmes aux postes de responsabilité», a-t-il déclaré, dans un discours d’ouverture du panel qui s’est tenu à la rotonde de la Cité financière, au Plateau.



Cet engagement, dira-t-il, est « consigné dans le Plan stratégique de développement 2016-2020 du Trésor public et dénote la ferme volonté de notre premier responsable de réaliser cette noble ambition ».

Le thème national de la Journée internationale de la femme est : « le numérique, une solution à l’autonomisation de la femme ». M. Ahoussi s’est félicité de ce que cette thématique est « en parfaite adéquation avec le thème de l’année au Trésor public intitulé : « la digitalisation des procédures ».

Dans son discours d’ouverture, le directeur général adjoint a tenu à rendre un vibrant hommage à toutes les femmes du Trésor public ivoirien qui, selon lui apportent au quotidien, une « remarquable contribution au bon fonctionnement » de cette administration financière.



Mme Gbané née Cissé Absatou, sous directrice à la Direction de la qualité et de la normalisation, par ailleurs secrétaire technique de la Cellule sectorielle Genre et présidente du Comité d’Organisation, a salué ce cadre qui vise l’amélioration de la condition féminine en particulier au trésor public ivoirien.

L’expert consultant Genre, Trah Siagbé, a relevé que cette célébration annuelle est l’occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes.

Il a fait observer que l’autonomisation des femmes consiste à favoriser leur accès aux ressources nécessaires à leur épanouissement social, économique et professionnel. Elle offre de multiples potentialités et contribue au développement durable du pays.


A travers leur retour d’expérience, des cadres ont mis en évidence les avantages de la mobilité professionnelle, les difficultés et les conditions d’une mise en œuvre réussie de cette mobilité du personnel féminin dans un contexte d’autonomisation des femmes.

Au titre des avantages, les panélistes ont évoqué plusieurs aspects notamment la valorisation des compétences des femmes, l’enrichissement de la carrière et l’épanouissement professionnel, le renforcement de la parité homme/femme et l’accès à plus d’indépendance et d’opportunités.

La réflexion menée sur le thème national « le numérique, une solution à l’autonomisation de la femme » a surtout permis de mettre en exergue les opportunités qui s’ouvrent aux femmes, à travers l’utilisation des Technologies nouvelles pour leur autonomisation.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment