Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grève des enseignants: la lettre ouverte de parents d’élèves aux acteurs du système éducatif de Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 15 mars 2019  |  Abidjan.net
Grève
© Abidjan.net par Marc Innocent
Grève des enseignants: les parents d`élèves réunis au Lycée Sainte Marie pour réfléchir à des solutions idoines
Abidjan le 13 Mars 2019. Plus d`une centaine de parents d`élèves se sont réunis au Lycée Sainte Marie de Cocody, en vue de trouver des solutions à la grève des enseignants de établissement.


Les parents d’élèves du lycée sainte Marie ont décidé de donner de la voix face à la grève des enseignants qui dure depuis maintenant sept (7) semaines. Dans une lettre ouverte aux acteurs du système éducatif ils lancent un cri de coeur. Ci-dessous l’intégralité de cette lettre.

Nous, parents d’élèves du Lycée Sainte Marie de Cocody, lycée d’excellence, l’un des fleurons du système éducatif ivoirien, venons par la présente, crier notre désarroi face à la situation actuelle de l’école.
Joel de Rosnay a dit ceci : « L’éducation est au centre de toutes les stratégies de construction de l’avenir. C’est un enjeu mondial, un des grands défis du Troisième millénaire... Sans éducation, il ne peut y avoir de participation consciente et responsable à la gouvernance des sociétés de demain ».
Cette citation nous interpelle, nous parents d’élèves, acteurs et co-responsables de l’éducation de nos filles, car depuis le mois de janvier, nous, constatons que les cours ne sont plus régulièrement assurés au sein du Lycée Sainte Marie de Cocody.
En effet, depuis l’annonce d’une grève des enseignants, qui perdure depuis plus de 7 semaines, 90 % des enseignements ne sont plus dispensés.
Malgré cet état de fait, nos filles se lèvent tous les matins pour se rendre au lycée, espérant chaque jour, une reprise normale des cours.
C’est une situation inédite dans les annales de notre prestigieux lycée, depuis sa création en 1962. Jamais, de mémoire d’élèves et/ou de parents, il n’y a eu un arrêt des cours durant une période aussi longue, et cela, quel que en eut été la raison.
Nous, parents d’élèves, sommes désemparés et très inquiets aujourd’hui, au regard de la stagnation de cette situation, et face au blocage apparent des négociations ainsi qu’au spectre d’une année blanche qui semble se profiler.
Aussi, appelons-nous à la responsabilité et à la mansuétude de tous les intervenants et/ou acteurs du système éducatif de Côte d’Ivoire.
Nous nous adressons particulièrement:
• Aux Enseignants :
Si le droit de grève est un droit fondamental à valeur constitutionnelle, son exercice tel qu’il est mené dans cette crise, met à mal l’expression du droit à l’éducation dont nos filles doivent bénéficier. Cette grève met en danger leur avenir et donc celui de la nation, car comme l’a si bien dit Nelson Mandela, « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ».
Chers enseignants, chers parents - car bon nombre d’entre vous êtes aussi comme nous, parents d’élèves - pour l’avenir de nos enfants et pour notre nation, acceptez de reprendre les cours et permettez-nous de vous aider à trouver une issue favorable à cette crise.

• Aux Gouvernants
L’Etat de Côte d’Ivoire, comme tous les pays signataires de la convention internationale des droits de l’enfant, s’est engagé à encourager, promouvoir et rendre l’école obligatoire pour les enfants de 0 à 18 ans.
C’est donc au nom de ces engagements internationaux que nous, parents d’élèves du Lycée Sainte Marie, exhortons nos gouvernants à agir promptement, afin que cesse cette situation préjudiciable à la construction intellectuelle de nos enfants et à la crédibilité de notre système éducatif.

• Au Médiateur ainsi qu’aux Leaders communautaires et religieux
Nous en appelons à votre leadership et espérons, une plus grande implication de tous, afin de résoudre définitivement cette crise et permettre la normalisation rapide la situation.

• Aux parents d’élèves
Cette énième crise dans le secteur éducation-formation doit sonner notre réveil et en appeler à notre mobilisation. Nous, parents d’élèves du Lycée Sainte Marie, attendons une plus forte implication de votre part dans la vie quotidienne de nos établissements scolaires.
L’école appartient à la communauté éducative toute entière, l’école nous appartient ! Et à ce titre, nous devons prendre toute notre place pour une école ivoirienne de qualité, gage d’une nation ambitieuse et prospère car comme le disait Victor Hugo, « chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ».

• Aux organisations internationales et à toutes les personnes de bonne volonté
Nous vous crions notre désarroi ! Que tous ceux qui peuvent intervenir et aider notre école, mettent tout en œuvre pour sauver cette année scolaire !

Que le Très-Haut bénisse chacun d’entre vous pour votre implication, votre dévouement et votre sollicitude !

Pour le Comité Ad hoc des parents d’élèves du lycée sainte Marie



Evariste OHOU BI
Le président
Commentaires


Comment