Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

JIF 2019 : L’ANADER s’engage à porter de 20 à 30% les taux de représentation des femmes dans ses instances directionnelles

Publié le vendredi 15 mars 2019  |  AIP


Abidjan, La direction générale de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a pris le ferme engagement, jeudi, de porter de 20 à 30% le taux de représentation des femmes dans ses instances de décision lors d’une cérémonie marquant la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, au siège de l’agence à Abidjan-Plateau.

Cette activité festive et récréative avait pour objectif de contribuer à l’animation de leur vie sociale et de leur procurer de la joie à la faveur JIF 2019, célébrée le 8 mars à Bouaké, sous le thème « numérique et autonomisation de la femme », a déclaré la présidente du comité d’organisation, Séka Eleonoré Marie-Thérèse.

Venu leur apporter le soutien de l’administration, le président du conseil d’administration de l’ANADER, Pr Kouamé Brou, s’est dit satisfait de cette initiative dans la mesure où elle contribue « fortement » à la promotion du genre et surtout au respect des droits de la femme au sein de son institution.

Il a aussi annoncé que les femmes sont représentées à plus de 20% dans les instances décisionnelles, un taux qu’il s’est engagé à porter à 30% en conformité avec le seuil que vient de fixer le gouvernement.

La directrice du genre et développement à l’ANADER, Assienan Kokola Cho Juliette, a salué les efforts de la direction générale qui œuvre à accroitre l’effectif des femmes aux postes de responsabilité.

Elle a rappelé que les femmes occupent 18% de l’effectif des structures d’encadrement du monde paysan et 2% dans les instances de prise de décisions au sein de l’administration, se félicitant de la politique de développement du genre dans la gestion administrative de l’ANADER.

La cérémonie a été marquée par une formation des femmes sur les opportunités offertes par le numérique pour leur autonomisation. Cette formation a été assurée par l’association des Amazones du Web et l’ONG Femmes et TIC en présence de la directrice générale adjointe, Nicole Aphing Kouassi.

(AIP)

asga/aaa/fmo
Commentaires


Comment