Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Réduction des coûts à l’exportation: L’Agence Côte d’Ivoire PME et Janngo forment les PME

Publié le mardi 19 mars 2019  |  Ministères
Réduction
© Autre presse par DR
Réduction des coûts à l`exportation: L`Agence Côte d’Ivoire PME et Janngoforment les PME


DreamFactory, l’Incubateur Public d’Abidjan sis à la Riviera Palmeraie non loin du nouveau Camp d’Akouédo, a enregistré ce vendredi 15 mars 2019, 48 PME exerçant dans le domaine de la logistique, pour une Master class organisée par l’Agence Côte d’Ivoire PME en partenariat avec Janngo. Janngo est la 1er start-up studio africain à impact social.

Cette Master class a eu lieu autour du thème : « Réduction des coûts logistiques à l’exportation grâce à la digitalisation ».
L’objectif Masterclass était de renforcer les capacités des PME en matière de techniques de réduction des coûts logistiques par les outils digitaux. Saluant la présence massive des PME, le Directeur Général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba a affirmé : « Lorsque nous lancions cette formation nous nous demandions s’il serait facile de recruter des participants.

Ce matin vous nous faites la démonstration de ce qu’en Côte d’Ivoire, nous avons des acteurs et des PME qui, au-delà de la question de l’appui du financement, sont prêts à se former pour attaquer les marchés internationaux ».

Selon lui, dans de nombreux pays l’objectif, en termes de promotion des PME, consiste à renforcer leurs capacités à l’exportation. « Avant qu’une PME puisse exporter, cela implique nécessairement qu’elle a pu consolider ses bases au niveau national.

En général les programmes d’appui à l’exportation sont des stratégies accélérées pour pouvoir renforcer la place des PME dans l’économie nationale. Nous pensons qu’avec Janngo, nous allons travailler ensemble sur cet objectif », a promis le Directeur Général de l’Agence Côte d’Ivoire PME.

En effet, au nombre des difficultés qui freinent le développement des PME et qui les empêchent de jouer pleinement le rôle de moteur de la croissance de l’économie, figurent la non maîtrise des coûts liés à la logistique et le déficit de compétitivité pour vendre à l’international.

Les données recueillies par le Centre d’Intelligence des Affaires sur les PME de l’Agence CI PME sur la compétitivité des PME ivoiriennes indiquent que seulement 18% ont déjà commercialisé au moins une fois leurs produits sur des marchés hors de la Côte d’Ivoire, 47% en ont eu l’intention et 17% n’ont aucune information sur ce segment. Ces statistiques montrent que des efforts restent à faire afin que plus de PME ivoiriennes puissent accéder aux marchés internationaux.

Que faire pour accroître les profits à l’exportation sans déployer de nouveaux investissements ? C’est dans l’optique de résoudre ces difficultés que l’Agence Côte d’Ivoire PME et Janngo, ont scellé un partenariat, dont le but est d’accompagner les PME dans leur développement, en optimisant leur potentiel afin de devenir des championnes nationales, voire régionales. «Les PME ivoiriennes sont pour nous, le poumon de l’économie, parce qu’elles représentent jusqu’à 98% des compagnies créées et 85% des emplois directs ou indirects.

Face à leurs difficultés d’accéder aux marchés régionaux et internationaux, Janngo a réagi en créant Jexport (www.jexport.ci), une plateforme permettant aux PME ivoiriennes d’accéder à des services de logistique pour exporter leurs produits.
En effet, le digital offre aux PME, qui souhaitent exporter ou exportent déjà, non seulement un accès direct à de nouvelles opportunités de marchés mais également des prix compétitifs par rapport aux solutions traditionnelles. », a indiqué Fatoumata Ba, Présidente Directrice Générale de Janngo. Ainsi, après avoir tissé plusieurs partenariats à l’international, son entreprise a investi près de 655 millions Fcfa, en 2018, pour pouvoir booster ses activités et répondre à sa triple mission : L’accès au marché, l’accès au capital et l’accès à la capacité.

Au cours de cette Masterclass, plusieurs thématiques ont été abordées, entre autres, la digitalisation de la Logistique, la contribution de la Logistique à la performance de l’Entreprise, les Quick Wins, le processus d’achat de transport, les variations de taux de frets, le Groupage. Coulibaly Aliman, directrice d’entreprise, présidente du réseau national des agro-transformatrices de Côte d’Ivoire a indiqué être à cette formation pour exporter et faire comprendre à l’Agence Côte d’Ivoire PME que l’agro transformation a aujourd’hui pris de l’élan en Côte d’Ivoire et que ses produits sont bien conditionnés et labellisés. « Nous souhaitons attaquer le marché international. Mais, la question dans notre milieu c’est comment exporter et comment acquérir tous les rudiments nécessaires pour pouvoir exporter et se faire payer en retour. J’ai suggéré qu’au sortir de cette rencontre, l’Agence Pme puisse être l’intermédiaire entre nous et les acheteurs hors de nos pays », a-t-elle réagi.

« Nos matières premières font l’objet de grande demande dans les pays développés.

Aujourd’hui nous produisons, mais nous ne pouvons pas vendre véritablement à l’export. Beaucoup de PME sont confrontées à cette problématique. En plus elles sont aussi confrontées au crédit à l’export », a déploré Yao Fidel, gérant d’une unité industrielle de transformation de noix de coco.

C’est par la remise de diplômes aux participants que cette Masterclass a pris fin.
Commentaires


Comment