Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Trois trophées remis à de jeunes entrepreneurs au 6ème FIAD

Publié le mardi 19 mars 2019  |  AIP
6ème
© Abidjan.net par Elisée B
6ème édition du Forum International Afrique Développement : Ouverture des préinscriptions
Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank annonce l’ouverture des préinscriptions à la 6ème édition du Forum International Afrique Développement (FIAD), prévue les jeudi 14 et vendredi 15 mars 2019 à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca au Maroc.


Abidjan - Les trophées des jeunes entrepreneurs, placés sous l’égide de La Fondation Al Mada, ont été remis lors de la 6e édition du Forum international Afrique développement sous la présidence de M. Hassan Ouriagli, président de Al Mada – Positive Impact"

Sélectionnés par un jury composé de personnalités hautement qualifiées, ces trophées, mettent à l’honneur les participants du premier hackathon Fintech international groupe Attijariwafa bank qui s’est déroulé dans cinq grandes capitales mondiales (Abidjan, Casablanca, Dakar, Paris et Tunis).

Les trois jeunes entrepreneurs et start-ups qui ont remporté les trophées sont respectivement, 1er prix: Smart Prospective – Oussama Abbou (Casablanca et Paris). Smart Prospective propose à toutes les entreprises disposant de surfaces commerciales une plateforme permettant de gérer l'affichage de leurs écrans à distance depuis Internet (SaaS). La solution premium intégrant de l’Intelligence Artificielle permet également d’adapter le contenu en temps réel aux passants en fonction de leurs caractéristiques (âge, sexe, humeur, style vestimentaire, etc.).

Le 2e prix a été décerné à par Yassine Es Saïd (Casablanca) avec sa solution SmartOn qui est une plateforme de gestion et d’analyse des objets connectés. Celle-ci est multi-connectivité et multisectorielle, ouverte à l'intégration de la majorité des objets connectés sur le marché, à l'intégration de la réalité augmentée (AR) et virtuelle (VR) ainsi que les plans dynamiques 2D et 3D, entièrement paramétrable sans connaissances techniques spécifiques et interfaçable à d’autres solutions métiers.

Le 3e prix est revenu à Gaelle Egdibi de Bassite - (Smart Up 2017 – Casablanca). Bassite propose des solutions intégrant l’interaction conversationnelle entre le client et la marque, ce qui permet à cette dernière d’être plus proche (médias sociaux et messagerie), plus authentique, plus disponible (24/7), de parler la langue du client et de mieux le connaître. Elle combine l’expertise de la marque et l’intelligence artificielle pour développer des interfaces de conversation plus humaines et personnalisées, plus proches des besoins de chaque individu et transforme les données collectées à travers le Machine Learning, pour trouver des modèles intelligents.

Le coup de cœur du jury a porté sur Alz-e – Ayoub Rahoui (Tunis). Alz-e est une application mobile composée d’un assistant de conversation personnalisé pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (causant des problèmes de mémoire, de pensée et de comportement). Ce chatbot est un compagnon actif qui maintient l’utilisateur engagé et connecté.

À l’occasion de cette remise de Trophées, M. Hassan Ouriagli, président directeur général de Al Mada, a déclaré que "la Fondation Al Mada attache une très grande importance à l’esprit d’entreprendre et entend multiplier les initiatives favorables à l’entrepreneuriat. Pour la Fondation Al Mada, cette sensibilisation des jeunes à l’esprit d’entreprendre s’inscrit dans sa vision d’une responsabilité sociale et environnementale durable – car les entrepreneurs sont des femmes et hommes de terrain, connectés à leurs territoires, qui identifient les attentes, apportent des solutions, répondent aux besoins ».

M. Ouriagli a ajouté, "les trophées des Jeunes Entrepreneurs témoignent également de la vision panafricaine de Al Mada. L’Afrique doit faire confiance à l’Afrique et ces Trophées, qui récompensent des projets nés en Afrique, portés par de jeunes africains, en sont la démonstration. Nous pouvons faire confiance en l’Afrique et en la jeunesse africaine pour répondre aux enjeux qu’elle doit adresser ».

Les trois premiers prix étaient dotés respectivement d’un financement de 100000, 50000 et 25000 dirhams. Hassan Ouriagli, a par ailleurs affirmé l’engagement du fonds d’investissement privé panafricain qu’il préside à « accompagner ces « jeunes pousses » dans leurs décisions pour les aider à toucher leurs marchés, atteindre une taille critique, densifier leurs projets, les pérenniser ». « Nous serons à vos côtés » a-t-il précisé.

Culture, éducation, entrepreneuriat, les actions de la Fondation Al Mada mettent en œuvre dans la société africaine sa vision d’une responsabilité sociale et environnementale durable. Les Trophées du Jeune Entrepreneur s’inscrivent dans cette volonté d’appuyer par des actions concrètes l’émergence de jeunes talents sur la scène économique panafricaine. Elle se traduit par un triple accompagnement -financier, conseil mais également contractuel au sein des participations d’Al Mada qui apporteront ainsi les opportunités comme l’assise durable requises pour le développement des entreprises primées.

Ce soutien au long cours et cette approche pragmatique illustrent l’une des priorités de la Fondation Al Mada: encourager et soutenir les porteurs de projet offrant à la jeunesse africaine la réalisation de toutes ses potentialités.

(AIP)

ask
Commentaires


Comment