Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Marchandises importées en Côte d’Ivoire: la chambre de commerce et d’industrie forme sur la procédure de vérification de la conformité (VOC)

Publié le jeudi 21 mars 2019  |  Abidjan.net
Marchandises
© Abidjan.net par DR
Marchandises importées en Côte d’Ivoire: la chambre de commerce et d`industrie organise une session de formation la procédure de vérification de la conformité (VOC)
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’ivoire a organisé une rencontre d’information et de formation en collaboration avec le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la promotion des Pme sur ‘’le programme de vérification de la conformité’’, le mardi 19 mars 2019 à Abidjan-Plateau


La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’ivoire a organisé, le mardi 19 mars à la salle de Conférence de la CCI-CI à Abidjan-Plateau, une rencontre d’information et de formation en collaboration avec le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la promotion des Pme sur ‘’le programme de vérification de la conformité’’. Objectif de cette réunion, accompagner les entreprises de contrôle des marchandises importées à tirer profit de cet instrument de facilitation des échanges.

Maguiraga Bakary, Vice-président de la CCI-CI, a d’entrée présenté les enjeux de cette rencontre tout en situant le contexte de cette formation en termes d’orientation pour les entreprises nationales et multinationales, les structures de promotion des entreprises.

Selon lui, l’objectif majeur du VOC est l’assurance que tous les produits importés répondent aux normes et réglementations techniques applicables en Côte d’Ivoire. Ainsi, il permettra d’améliorer de la sécurité et de la conformité des produits; de faciliter des processus de dédouanement et surtout concourir à la promotion de la concurrence loyale. Le Voc entend permettre de renforcer le système de lutte contre les contrefaçons.

Les échanges ont porté sur les mécanismes de contrôle des produits par les structures agréées et les produits importés via certaines entreprises spécialisées en transport et logistique. Ce cadre a été le lieu pour les initiateurs de revenir sur les sanctions contre les opérateurs économiques qui ne tiennent pas compte des dispositions prises des consommateurs.

Bien avant, Touré Faman, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire a encouragé les opérateurs économiques à s’impliquer davantage dans la procédure de conformité (VOC) sur les marchandises importées.

CK
Commentaires


Comment