Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un protocole d’entente sur la facilité "Adapt’Action" signé entre l’AFD, Expertise France et la Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 21 mars 2019  |  AIP


Abidjan - Le ministère ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, l’Agence française de développement (AFD) et Expertise France ont signé, mardi, un protocole d’entente sur la facilité Adapt’Action en marge de la Semaine africaine du climat qui se tient à Accra, du 18 au 22 mars.

Ce protocole a été signé par le ministre Joseph Séka Séka, le directeur régional pour le Golfe de Guinée de l’AFD, Matthieu Discour et la responsable du pôle climat et territoires d’Expertise France, Mme Judith Bel.

La facilité Adapt’Action est un outil unique financé par l’AFD qui allie assistance technique, études et renforcement des capacités pour appuyer la mise en œuvre des engagements climat des pays en développement, vulnérables aux effets du changement climatique.

Dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat, les pays ont formulé et soumis des contributions déterminées au niveau national (CDN) -des engagements volontaires- pour lutter contre le changement climatique et s’adapter à ses effets. La facilité Adapt’Action soutient les pays les plus vulnérables pour les aider à relever le défi de l’opérationnalisation de l’Accord de Paris sur le climat, par la mise en œuvre du volet adaptation de leurs engagements.

La facilité Adapt’Action joue un rôle de levier pour faciliter l’accès des pays à la finance climat internationale et accélérer les investissements dans le domaine de l’adaptation. Adapt’Action vise également à mieux appréhender les vulnérabilités climatiques liées au genre et à soutenir, lorsque pertinent, le déploiement de solutions fondées sur la nature. Des axes d’intervention qui, dans une approche inclusive et participative, mettent en lien le Groupe AFD, Expertise France et les compétences locales.

Sur quatre ans (2017 – 2021), ce sont 15 pays (Afrique, pays les moins avancés et petits Etats insulaires en développement) et organisations régionales qui bénéficient d’un accompagnement à hauteur de 30 millions d’euros.

La Côte d’Ivoire est le 11ème pays africain à rejoindre la Facilité. Plus d’un milliard de FCFA seront ainsi mobilisés par l’AFD pour le financement d’activités contribuant à la mise en œuvre de la CDN du pays.

Les appuis sont définis par le pays en fonction de ses priorités, de ses programmes existants, en collaboration étroite avec les autres partenaires techniques et financiers et le NDC-Partnership. Ils viseront le renforcement de la gouvernance climat du pays, le soutien à l’intégration des enjeux d’adaptation dans les politiques publiques sectorielles et l’appui à la préparation de projets et programmes structurants dans le domaine de l’adaptation. Le déploiement du volet dédié au renforcement de la gouvernance climat sera géré directement par Expertise France.

(AIP)

kkf/ask/cmas
Commentaires


Comment