Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Abidjan abrite un salon international du Coton-textile-habillement en octobre

Publié le vendredi 22 mars 2019  |  AIP
Lancement
© Autre presse par DR
Lancement des activités du Conseil Régional pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat et des PME dans l’Espace CEDEAO
Abidjan le 19 mars 2019. Cérémonie de présentation et de lancement des activités du Conseil Régional pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat et des PME dans l’Espace CEDEAO (CRAPME-CEDEAO).


La première édition du Salon international du Coton-textile-habillement et accessoires, dénommé SICTHA 2019, est prévue du 25 octobre au 03 novembre, au palais des sports de Treichville, sous le thème, « Transformation dans la filière coton-textile-habillement et accessoires, facteurs de développement économique et social en Afrique : cas particulier des femmes ».

Selon le communiqué transmis à jeudi à l’AIP, le commissaire général du SICTHA, Doukouré Aïssata Boundy, ambitionne de faire de ce salon, le plus grand du textile de l’Afrique occidentale. « Ce premier salon régional qui englobe en son sein tous les secteurs d’activités de la filière Coton-textile va accueillir plus de 20 pays africains, une dizaine de pays d’Europe et d’Asie, ainsi qu’une vingtaine d’institutions nationales et internationales », fait savoir la note.

Cette annonce été faite lors de la cérémonie de présentation du Conseil régional pour la promotion et le développement de l’artisanat et des PME dans l’espace CEDEAO (CRAPME-CEDEAO), à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Mme Doukouré, par ailleurs présidente du CRAPME-CEDEAO, a indiqué que son organisation a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural et urbain pour l’insertion des jeunes, potentiels candidats à l’immigration clandestine, dans les métiers à forts potentiels économiques. Son but est de contribuer au bien-être social des femmes, de la population artisanes et des PME.

La présidente de CAPME-CEDEAO, dit être disposé à travailler en partenariat avec les institutions publiques et privées, de collaborer avec les faîtières et à coopérer avec les organisations régionales et internationales.

(AIP)

ena/kam
Commentaires


Comment