Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Cinq milliards supplémentaires en 2019 pour la lutte contre le SIDA

Publié le vendredi 22 mars 2019  |  AIP
Santé
© Abidjan.net par PR
Santé : Huitième session du Conseil National de Lutte contre le Sida
Abidjan le 21 mars 2019. Le vice-président de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan par ailleurs 1er vice-président du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) a présidé ce jeudi à Abidjan le huitième session dudit conseil en présence du premier ministre Amadou Gon Coulibaly.


Le gouvernement ivoirien, pour l’atteinte de ses objectifs en matière de lutte contre le SIDA, va dégager pour l’année 2019 une enveloppe supplémentaire de cinq milliards F CFA, a annoncé le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Ce fonds s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme social 2019-2020 du gouvernement (PSGouv), a précisé M. Gon qui s’exprimait lors de la 8ème session ordinaire du Conseil national de lutte contre le Sida tenue, jeudi, à l’auditorium de le Primature.

Ce nouveau montant vient porter à 26 milliards l’investissement de la Côte d’Ivoire pour la lutte contre cette maladie sur la période 2018-2020. Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, à l’ouverture de la 19ème conférence internationale sur le Sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique tenue à Abidjan en décembre 2017 avait annoncé une enveloppe de 21 milliards pour l’achat notamment de traitements, rappelle-t-on.

Le gouvernement ivoirien qui ambitionne d’ici 2020 de réduire de 50% les nouvelles infections et de 75% le nombre de décès liés au Sida s’est doté d’un plan national de lutte contre cette pandémie, adossé sur son Plan national de développement (PND) 2016-2020, en son volet sanitaire. L’objectif est de parvenir à un taux de prévalence de 1% contre quelque 2, 5% à ce jour.

Suivant ces orientations, le pays s’est aussi doté d’un Conseil national de la lutte contre le Sida placé sous l’autorité du président de la République qui se réunit une fois par an depuis 2013. Ce conseil détermine notamment les priorités nationales et coordonne toutes les activités d’intervention.

La session 2019 a été l’occasion de dresser un bilan de la lutte en 2018 qui fait état d’avancées même si les résultats restent encore loin des prévisions. Ainsi l’on a noté, selon le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé, une régression de 14% des nouvelles infections et de 28% des cas de décès liés au Sida.

Aussi quelque 460 000 personnes infectées ont été nouvellement mises sous traitement portant le nombre total à aujourd’hui 239 678 contre 150 000 en 2015. Chez les enfants malades spécifiquement, sur 31 000 répertoriés, 12 347 sont sous traitement à ce jour contre 7680 en 2015.

Concernant la directive mondiale 90-90-90, selon le bilan 2018, en Côte d’Ivoire 61% de personnes connaissent leur statut sérologique, 84% d’entre elles sont sous traitement pour une cible de 68% et 77% des malades traités ont vu leur charge virale supprimée sur un objectif de 82%.

(AIP)

kg/ask
Commentaires


Comment