Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : « Ouattara a dit qu’il ne sera pas candidat devant moi au cours d’une réunion » (Moutayé)

Publié le lundi 25 mars 2019  |  Le Progrès​
Déclaration
© Partis Politiques par DR
Déclaration de la Haute Direction du MFA relative à la situation politique qui prévaut en Côte d’Ivoire
Photo: Anzoumanan Moutayé


Abidjan, L’ancien Ministre ivoirien des PME, Anzoumana Moutayé a réaffirmé être « toujours Président du Mouvement des forces d’avenir (MFA) » en raison de ce que la Cour d’appel d’Abidjan n’a pas encore rendu sa décision et s’est prononcé, par ailleurs, sur la question d’un éventuel 3ème mandat pour le Président de la République, ses rapports avec le Président Henri Konan Bédié du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition), la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei), les grèves dans l’Education nationale et l’économie ivoirienne, dans l’Interview du dimanche de Le Progrès.

Il y a quelques mois, le Mfa était confronté à une crise interne. Pouvez-vous dire aujourd’hui si cette crise est close ?

Le problème était simple. Il y a eu une crise qui est parti du fait qu’un groupe de gens se sont assis pour signer un document pour attester qu’ils ont tenu un bureau politique au cours duquel ils ont démis le Président.

Et nous avons saisi la justice à deux niveaux. Au niveau civil pour le fait qu’ils disent avoir démis le président en nous appuyant sur nos textes. Et au niveau pénal pour le faux et usage de faux, le fait que des gens ont signé à la place des personnes qui n’étaient pas à cette réunion. La justice a engagé une enquête avec la police qui a produit son rapport dont notre avocat a eu copie.

Et dans ce rapport, des individus ont clairement reconnu qu’ils ont signé à la place des gens. Donc, ils ont vraiment fait du faux mais nous attendons que la justice se prononce… Nous sommes dans un statut quo.

Mais au-delà de ça, les militants sont rassurés que nous sommes dans la bonne voie et nous menons nos activités en attendant que la Justice ne tranche cette affaire.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment