Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le Centre d’excellence régional contre la faim et la malnutrition a ouvert ses portes à Abidjan

Publié le lundi 25 mars 2019  |  Abidjan.net
Le
© Autre presse par DR
Le Centre d`excellence régional contre la faim et la malnutrition a ouvert ses portes à Abidjan


Dans le but de promouvoir la lutte contre la faim et la malnutrition en Afrique subsaharienne et centrale, le Centre d’excellence régional contre la faim et la malnutrition (CEERFAM) de Cocody (Abidjan) a officiellement ouvert ses portes. Il a été inauguré au cours d’une cérémonie qui s’est tenue dans les nouveaux locaux dudit centre, ce lundi 25 mars par le vice-Président de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, en présence du Roi Letsie III du Lesotho.

Fruit d’une coopération multinationale entre le gouvernement de Côte d’Ivoire et PAM (Programme alimentaire mondial), par l’entremise de David Bestley, Directeur général du PAM, le CERFAM vient permettre d’identifier les bonnes pratiques, le renforcement de capacités, dans un rapport sus-sud, pour l’éradication de la faim.

Son budget de fonctionnement s’élève à 48 milliards F CFA pour une période de 4 ans. Les secteurs qui vont interagir avec le CERFAM sont la santé, l’agriculture, l’éducation et la protection sociale.

Le vice-Président Kablan Duncan a encouragé et remercié le PAM pour son accompagnement constant et continuel dans la lutte contre la faim. « La lutte contre la faim revêt un caractère important car elle nous amène à relever un défi, celui du partage d’expérience entre les pays amis », a-t-il fait remarquer.

Selon Kablan Duncan, 21 % des populations africaines sont en sous-alimentation ce qui affecte 3,3% d’enfants et la Côte d’Ivoire n’échappe pas à ce fléau. Le taux d’insécurité alimentaire de 7,5 est passé à 7,8% en 2015. Le manque d’accès à l’alimentation en est la cause. Cette situation entraine une vulnérabilité, une forte morbidité infantile.

« La faim et la malnutrition développent une extrême pauvreté. Nous appelons tous les partenaires techniques et financiers, les gouvernements, ONG, société civile, privés, la BAD, FMI, Banque Mondiale, à unir nos forces pour lutter contre ce fléau », a-t-il exhorté.

Quant au Roi Letsie III du Lesotho, ce fut un honneur et un privilège pour lui d’être à Abidjan pour l’ouverture du Centre d’excellence régional contre la faim et la malnutrition. Il a fait observer que la malnutrition demeure un fléau pour le continent africain et sa résolution permettra d’ouvrir des opportunités économiques.

Selon lui, l’Afrique est le seul continent où le problème de la malnutrition demeure crucial, un défi majeur avec « le nombre d’enfants dans la faim qui est passé de 50 à 58 millions en 2017 ». En Afrique, selon un rapport de la BAD et la Banque Mondiale, la malnutrition est un frein au développement du PIB.

Notons qu’au cours de cette cérémonie, il y a eu les décorationx du DG du PAM, David Beasley fait commandeur de l’ordre national de CI, du Directeur régional du PAM, Abdoul Dieng et Daniel. B, faits officiers nationaux de l’ordre de CI.

Un panel est prévu ce jour au Sofitel Hôtel Ivoire (22è étage) sur la thématique centrale de la lutte contre la faim et la malnutrition.



Commentaires


Comment