Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur privé : le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, rassure les investisseurs sur les échéances électorales de 2020

Publié le mardi 26 mars 2019  |  Primature
Le
© Autre presse par DR
Le premier ministreet le Président rwandais Kagamé


Kigali, le 25 mars 2019 - Au cours d’une intervention au CEO Forum, le 25 mars à Kigali (Rwanda), le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a rassuré les investisseurs quant aux échéances électorales de 2020 et les a invités à saisir les opportunités d’affaires qu’offre la Côte d’Ivoire.
« Les élections n’apporteront pas une trajectoire différente à la dynamique de développement que nous avons amorcé depuis quelques années », a dit Amadou Gon coulibaly.
Selon le Chef du gouvernement, l’élection présidentielle de 2020 s’inscrit dans un cycle politique normal et fait partie du jeu démocratique. Pour lui, cela ne devrait nullement distraire le gouvernement de ses objectifs de développement, à savoir apporter un mieux-être au quotidien des Ivoiriens.

Parlant de l’environnement des affaires, Amadou Gon Coulibaly a indiqué que les réformes macro-économiques et sectorielles ont contribué à rendre attractif l’environnement des affaires, ainsi qu’en témoignent les performances du pays aux différentes évaluations, notamment le Doing Business de la Banque mondiale, l’Indice Mo Ibrahim de la Gouvernance Africaine, le Millenium Challenge Corporation (MCC) des Etats-Unis, etc.

Parlant d’intégration économique continentale, Amadou Gon Coulibaly estime qu’en dépit de quelques difficultés de parcours qui pourraient subvenir, l’intégration régionale reste un élément capital pour la dynamisation des procédures du commerce et du transit intercontinental.

Ainsi, la création de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) va, selon lui, permettre à l’Afrique d’exploiter son fort potentiel économique, en tirant profit du vaste marché économique qu’elle représente.

Commentaires


Comment