Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre l’immigration irrégulière : Le Ministre Mamadou Touré lance le projet SEMICI

Publié le mardi 26 mars 2019  |  Ministères
Lutte
© Ministères par DR
Lutte contre l’immigration irrégulière : Le Ministre Mamadou Touré lance le projet SEMICI
Lundi 25 Mars 2019. Grand Bassam. Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré a procédé au lancement du projet « Appuyer les capacités locales pour gérer efficacement la migration à travers des initiatives communautaires en Côte d’Ivoire (SEMICI) »


Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré a procédé ce Lundi 25 Mars 2019 à Grand Bassam au lancement du projet « Appuyer les capacités locales pour gérer efficacement la migration à travers des initiatives communautaires en Côte d’Ivoire (SEMICI) ». C’est une initiative de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en collaboration avec le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes. Ce projet est financé par le gouvernement italien.

Ce programme vise à offrir des alternatives à la migration irrégulière par la promotion et la facilitation de l’accès aux opportunités économiques locales pour les jeunes issus des quartiers défavorables de la ville d’Abidjan et de Daloa.
Ce projet vise à impliquer directement les communautés, les micro-entrepreneurs, les leaders communautaires et les membres de la diaspora ivoirienne dans la promotion et le développement des opportunités socio-économiques locales. Il est destiné aux jeunes, hommes et femmes confondus dont l’âge varie entre 18 et 35 ans.

A travers ce projet, ce sont les actions du gouvernement dans la lutte contre l’immigration irrégulière qui sont en cours de consolidation.
Dans le cadre du projet SEMICI, les autorités locales et nationales en charge des questions liées à la migration et l’emploi participeront à une formation de trois jours au terme de laquelle leurs connaissances des liens entre migration et développement national et local sera renforcé, il y aura une prise de conscience de l’importance de la migration comme opportunité de création d’emploi et de développement économique.

Après la formation, il y aura l’évaluation des besoins actuels du marché du travail dans deux localités cibles du projet (Abidjan et Daloa) et du financement de « microprojets pilotes » de jeunes dans les zones cibles.

Ces jeunes seront par ailleurs recrutés pour les travaux de mise à niveau de base de structures d’encadrement de jeunes (telles que les rénovations, la fourniture d’équipements adéquats pour des points services de l’Agence Emploi Jeunes ou des ISE) des plates-formes d’échanges existantes.

Au cours du lancement, le Ministre Mamadou Touré a indiqué que la situation des migrants préoccupe au plus grand niveau le gouvernement ivoirien. C’est pourquoi, sous l’autorité du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, plusieurs mesures pour amplifier la lutte ont été prises. A savoir, encourager le retour volontaire des migrants, la création d’emplois pour la jeunesse afin de la fixer sur place et la mise en place d’une campagne de sensibilisation contre ce fléau. « Je voudrais rassurer de l’engagement du gouvernement dans l’accélération des politiques et stratégies d’autonomisation de la jeunesse et d’insertion professionnelle à travers le Psgouv », a-t-il fait savoir.
Pour Monsieur Stefano Lo SAVIO, ambassadeur d’Italie en Côte d’Ivoire, la synergie des actions entre son pays, la Côte d’Ivoire et l’OIM produira d’excellents résultats.
Commentaires


Comment