Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement du programme de certification financière CISI-UMOA : “Le bon fonctionnement d’un marché financier implique que tous les acteurs disposent de solides connaissances et compétences“ ( Gouverneur BCEAO)

Publié le mardi 26 mars 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par MC
Lancement du programme de certification financière CISI-UMOA
Dakar, le 25 mars 2019 - Le programme de certification financière CISI-UMOA a été officiellement lancé, ce lundi 25 mars, à Dakar, au siège de la BCEAO. La cérémonie s`est déroulée en présence de Tiémoko Meyliet Koné, président du Conseil d`orientation de l`AUT


Les diplômés de la première promotion du programme de Certification financière CISI-UMOA ont reçu leur parchemin, lundi 25 mars 2019. C’était au cours d’une cérémonie officielle de lancement dudit programme, au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à Dakar.

Le programme de certification CISI-UMOA a été conçu pour les acteurs financiers régionaux et développé par l’Agence UMOA-Titres, en partenariat avec Chartered Institut for Securities et Investment (CISI).

Le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a fait noter, dans son allocution, l’intérêt du programme de certification des acteurs du marché financier régional. Celui-ci permettra une amélioration de l’employabilité des acteurs certifiés pour le grand bénéfice du marché et des clients.

"Comme vous le savez, le bon fonctionnement d’un marché financier implique que tous les acteurs disposent de solides connaissances et compétences leur permettant d’exercer au mieux, d’exécuter aussi au mieux, les opérations de marché et celles de leurs clients dans un respect des règles d’investissement et des meilleures pratiques en la matière. C’est dans ce but que notre Conseil d’orientation a demandé à l’Agence UMOA-Titres de concevoir un programme de certification financière dédié à notre zone et accessible en langue française", a révélé Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO, par ailleurs président du Conseil d’orientation de l’Agence UMOA-Titres.

Avec ce programme, l’Agence UMOA-Titres, espère une certification de l’ensemble des acteurs du marché. Pour cette première promotion, 10 acteurs ont été certifiés avec le premier module intitulé “Les fondamentaux en services financiers“. Dans les prochains jours, le deuxième module sur les “Marchés obligataires“ sera mis à la disposition des acteurs.

"Ce programme de certification est quelque chose qui arrive à point nommé sur notre marché. C’est un peu l’occasion pour l’ensemble des acteurs du marché de faire valoir leurs qualifications et de poser un étalon en terme de compétence. C’est en fait un alignement aux standards internationaux de notre marché. Car, comme on le sait, sur tous les marchés internationaux, il existe de tels programmes qui permettent d’identifier et d’étalonner le savoir-faire de chacun des acteurs de ce marché. C’est de cet outil que l’on vient aujourd’hui de se doter avec le soutien des États-Unis, avec le soutien de l’Angleterre et le partenariat avec une structure basée à Londres “CISI“ qui est reconnu internationalement, qui est présent dans 110 pays, avec 45 000 membres et qui fait cela un peu partout dans le monde pour poser les standards des marchés internationaux", a indiqué Adrien Diouf, Directeur de l’Agence UMOA-Titres.

Pour le succès de ce programme de certification, l’Agence UMOA-Titres a noué un partenariat fructueux avec le CISI. D’ailleurs, Tiémoko Meyliet Koné, président du Conseil d’orientation de l’AUT, s’est félicité de ce choix. "Afin de renforcer la crédibilité de ce programme et de réassurer une reconnaissance et une portabilité internationale, l’Agence UMOA-Titre s’est appuyée sur un partenariat technique fructueux avec une institution de référence dans ce domaine. À cet égard, je félicite l’Agence UMOA-Titres qui a pu trouver un écho favorable et une convergence de vision auprès de prestigieuses institutions: l’institut londonien “CISI“ afin de matérialiser ce projet structurant pour le développement du marché financier régional", a soutenu Tiémoko Meyliet Koné.

L’objectif principal du programme de certification des acteurs du marché financier régional initié par l’Agence UMO-Titres est de rendre plus résiliant le système financier régional. "Ce programme de certification financière a été élaboré pour rendre notre système financier plus résiliant et contribuer ainsi à le rapprocher des standards internationaux. Dans le but de favoriser votre adhésion massive, il a été pensé et conçu, dans ses moindres détails, pour rajouter de l’efficacité au processus d’identification et de confirmation des compétences des professionnels de notre marché financier et de tous ceux qui aspirent à le devenir", a insisté M. Koné.

La Grande-Bretagne qui a participé au financement de ce programme etait représenté à la cérémonie officielle de lancement par son ambassadeur à Dakar, George Hodgson et n’entend pas s’en arrêter-là. "Il y a de la part de la Grande-Bretagne une réelle volonté d’aller plus loin. Pour nous, ce n’est qu’un premier pas", a indiqué l’ambassadeur Hodgson, évoquant sommairement d’autres projets qui sont en cours de concrétisation.

Georges Hodgson a par ailleurs félicité le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Tiémoko Meyliet Koné qui, par son leadership, a permis à ce projet de voir le jour.

MC
Commentaires


Comment