Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le NDI et l’USAID veulent aider au renforcement de la cohésion communautaire et de la sécurité à Ouangolodougou

Publié le vendredi 14 decembre 2018  |  AIP


Ouangolodougou- Les populations de Ouangolodougou dans toutes leurs composantes ont été soumises à des consultations citoyennes afin de les aider à surmonter les défis politiques et sociaux en vue de faire avancer le processus de réconciliation nationale et renforcer la cohésion sociale dans le département.

Cette rencontre tenue, mardi, au centre polyvalent de la ville, s’inscrit dans le cadre du programme « Transition et Inclusion Politiques » (PIT) piloté par le National democratic institute (NDI) et financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Plusieurs thématiques ont été abordées au cours de ces consultations suivies d’échanges afin de recueillir les avis des populations locales sur le processus de réconciliation nationale et créer un cadre d’échanges et de dialogue entre les acteurs administratifs, traditionnels, politiques, religieux et sociaux de la localité sur les besoins des populations et les enjeux majeurs en matière de réconciliation à Ouangolodougou.

Pour le chef de la délégation et représentant du NDI à cette activité, Paul Emmanuel Bakayoko, le choix du département de Ouangolodougou s’explique par sa position géographique qui lui donne accès à deux frontières que sont le Mali et le Burkina Faso.

« C’est un programme qui s’étend à 15 localités dont Ouangolodougou. Prévu pour une durée de quatre ans, de 2018 à 2022, il vise la promotion des processus politiques inclusifs et pacifique de même que la stabilisation et la réintégration communautaire » a précisé, M. Bakayoko.

Selon la représentante de l’USAID, Mme Manogodjon Binaté, il s’agit pour son institution, de soutenir la Côte d’Ivoire dans la stabilité à long terme.


ck/kkf/kam
Commentaires


Comment