Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Théâtre / Comédie: Les “pagneuses” et les “Collantières”, dans «Drôles de Femmes!», ont fait tordre de rire la salle Lougah François du palais de la culture

Publié le vendredi 29 mars 2019  |  Abidjan.net
Théâtre
© Autre presse par DR
Théâtre / Comédie: Les “pagneuses” et les “Collantières”, dans «Drôles de Femmes!», ont fait tordre de rire la salle Lougah François du palais de la culture
La salle Lougah François du palais de la culture de Treichville a abrité la comédie intitulée « Drôles de Femmes! » dans la nuit du samedi 16 mars 2019 de 21h à 23h.


La salle Lougah François du palais de la culture de Treichville a abrité la comédie intitulée « Drôles de Femmes! » dans la nuit du samedi 16 mars 2019 de 21h à 23h.

Cet événement exceptionnel de valorisation des talents féminins, une présentation de MEDIATIS CI et la RTI, a permis d’avoir sur la même scène des figures de proue, plusieurs générations d’actrices, de comédiennes, d’humoristes et de danseuses pour un spectacle pétillant qui a tenu toutes ses promesses.

Cette fresque théâtrale a opposé la génération des « Pagneuses» incarnée par Clémentine PAPOUET, Nastou TRAORE, Thérèse GBAZE, Loupita TAHI, à celle des « Collantières » regroupant Jennyfer KISSI, Alisar ZENAR, Gisèle KOUAKOU et Eunice ZUNON. Au centre de cette représentation artistique atypique, qui a fait se tordre de rire le public qui à répondu présent, Ella Justine IRIKE, dans le rôle de LA SAVANTE avec la brillante prestation des danseuses LES JAGUARS.

Talentueuses et captivantes, ces femmes dotées de talents incontestables et d’une drôlerie indéniable, ont offert une prestation des plus époustouflantes et originales, emprunte d’un zeste de théâtralité.

Nos héroïnes, deux heures (2h) durant sans complexe, ont passé au peigne fin les problématiques qui sont un véritable frein à l’épanouissement de la femme dans la société actuelle. Dans une parodie burlesque, elles ont, avec espièglerie, su mettre à nu les inégalités du genre, les violences, leur intégration sociale, l’accès à l’éducation, l’infidélité, la jalousie et entre autres, le mariage, le célibat, l’argent ou encore l’insalubrité...

Le tout dans une harmonieuse mise en scène bien émaillée d’humour à l’ivoirienne.

Ces drôles de femmes, accompagnées par le majestueux percussionniste Valérie BEUGRE en duo avec la mélodieuse Inès Flan DIOMANDE, munie de sa flûte et de son Balafon, ont assuré jusqu’au bout le spectacle. Elles ont fait montre de leurs talents et maestria pour contenter leurs fans repartis satisfaits après un spectacle aussi chatoyant que hilarant.

Sous la houlette de Joël AKAFOU, dramaturge / Coordonnateur, VAGBA Elysée, metteur en scène et N’DRI Matthieu Kouadio, Chorégraphe, ce show époustouflant, présenté par Konnie TOURÉ, n’a négligé aucun détail,

En Côte d’Ivoire, la scène humoristique et celle de la comédie, ont toujours été la chasse gardée des hommes. Au fil des générations, notamment durant ces cinq dernières années, de nombreux talents féminins se sont distingués. Intelligentes, dynamiques, belles et drôles, ces humoristes de talents en talons, entendent marquer de façon indélébile, la scène du spectacle par leur génie.

« Drôles de Femmes ! », rendez-vous par excellence de la célébration de la femme et de la valorisation des talents féminins, en est une belle illustration et leur permet désormais de compter et de s’imposer dans ce domaine de l’art du spectacle ivoirien. Vivement la 2e édition en 2020!



C. K.
Commentaires


Comment