Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Festival Hommage à Dez Parker: Kenyatta Hill et Georges Kouakou attendus à Abidjan

Publié le samedi 30 mars 2019  |  Abidjan.net
Festival
© Abidjan.net par DA
Festival Hommage à Dez Parker: Kenyatta Hill et Georges Kouakou attendus à Abidjan


Invités à la première édition de Abidjan Reggae Rock Festival en hommage au défunt promoteur et ‘’boss’’ du Parker Place, Désiré Aloka dit Dez Parker, le Jamaïcain Kenyatta Hill (Jr Culture) et le musicien Ivoirien Georges Kouakou sont annoncés à Abidjan le 3 avril 2019, à 14 heures Gmt.

Sur les bords de la lagune Ebrié, Kenyatta Hill Jr Culture – lead vocal du groupe reggae Culture que dirigeait son défunt père, Joseph Hill Aka Culture –, arrive pour honorer la mémoire de son ‘’ami’’ Désiré Aloka. Il sera sur la scène du Mémorial Dez Parker, accompagné de Georges Kouakou, aux premières heures du dimanche 7 avril.

Bien avant, les téléspectateurs et le public abidjanais pourront mettre un visage sur le nom car, Kenyatta Hill sera, le jeudi 4 avril prochain, sur le plateau de l’émission télévisée C’Midi. Avant le concert qu’il donnera à la Rue Paul Langevin, en Zone 4, ses journées seront occupées entre répétitions, émissions radios, interview, etc.

A l’origine ingénieur du son du célèbre groupe reggae Culture, le band porté par son géniteur, Kenyatta Hill commence sa carrière de chanteur après le décès du père, en 2006, lors d’une tournée européenne. Le band se retrouve orphelin de l’auteur-compositeur, lead du trio vocal Culture, Joseph. C’est alors que Kenyatta quitte la table de mixage pour se retrouver au-devant de la scène. Il achèvera en dix-neuf dates ladite tournée européenne avec le Culture Band.

« Une star est née, soutiennent d’une même voix les critiques, les fans et autres promoteurs. L’héritage de Culture peut perdurer».

Kenyatta poursuit l’œuvre de Joseph là où l’a laissé. Les compositions que son géniteur n’a malheureusement pu achever, Kenyatta – influencé par le dancehall, bercé par la tradition roots-reggae et déterminé à marcher dans les pas de son père – y ajoutera sa couleur avec des sonorités nouvelles.

En 2007, Kenyatta Culture Hill qui requiert les backing des célèbres Sly Dunbar and Robbie Shakespeare, sort ‘’Pass the torch’’ (Passage de flambeau), son premier album de 14 titres – pistes équitablement occupées avec Joseph, le père. En la mémoire de ‘’celui qu’il aime’’, Kenyatta Jr Culture dédie à Joseph, ‘’Daddy’’, un single qui chante l’amour d’un fils (Kenyatta), l’absence du père protecteur (Joseph), la solitude d’un fils qui ne sait, par moments, sous la pression, où donner de la tête et qui confie son sort au Seigneur.

Après une tournée étasunienne avec Beres Hammond, en 2011, Jr Culture consacre un album en hommage Joseph intitulé ‘’Live On: A Tribute To Culture’’. Suivra en 2014 l’album ‘’Riddim Of Life’’, une reprise en 2016 de ‘’Police Man’’, un classique de Culture. Puis arrive 2017 marqué par le 40è anniversaire de ‘’Two Sevens Clash’’, mythique album de Culture version Joseph Hill. Kenyatta embarque alors dans une tournée mondiale, les membres originels du band qu’il conduit depuis 2006. De Joseph à Kenyatta, les vibrations ont une même ondulation : le sang Hill.

Culture band, pour la première fois à Abidjan, en Côte d’Ivoire, c’était en 2005 avec Joseph Hill himself que Désiré Aloka avait invité pour deux concerts qu’il donna au public ivoirien.

Placé sous le parrainage artistique de Alpha Blondy, Abidjan Reggae Rock Festival est prévu du 5 au 6 avril.



DA et KS
Commentaires


Comment