Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Saisie de 18 000 tonnes de riz avarié au Port d’Abidjan, le processus de destruction déclenché

Publié le dimanche 31 mars 2019  |  APA
Activités
© Ministères par DR
Activités de certification, de normalisation et de métrologie : le Ministre Souleymane Diarrassouba invite les acteurs à s’adresser au SOAC


« Les résultats des analyses des échantillons de ce riz effectuées par un laboratoire accrédité et agréé dans le cadre du programme de Vérification de conformité des marchandises à destination de la Côte d’Ivoire (VOC), sont non-conformes à la norme ivoirienne », écrit le ministre dans un communiqué dont APA a obtenu copie samedi.


En conséquence et conformément aux dispositions de l’article 17 de la loi du 15 juin 2016 relative à la répression des fraudes et des falsifications en matière de vente des biens ou services, « il est procédé à la saisie réelle et la mise sous scellés de ces 18 000 tonnes de riz birman et au déclenchement de la procédure de destruction » , ajoute M. Diarrassouba.

Cette importante quantité de riz appartiendrait à un opérateur économique guinéen, selon plusieurs sources proches du dossier.

L’Etat ivoirien a mis en place depuis le 15 février 2019, un dispositif de contrôle de conformité pour la protection des consommateurs, rappelle-t-on.

LS/APA
Commentaires


Comment