Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grand-Bassam : le maire Jean-Louis Moulot offre une prise en charge gratuite dans la formation numérique à 500 femmes

Publié le lundi 1 avril 2019  |  Abidjan.net
Grand-Bassam
© Abidjan.net par Atapointe
Grand-Bassam : le maire Jean-Louis Moulot célèbre les femmes
Abidjan le 29 mars 2019. Dans le cadre du mois de la femme, Jean Louis Moulot, le maire de la commune de Grand-Bassam a célébré ce vendredi les femmes de sa communes.


A l’occasion de la célébration des droits de la femme à Grand-Bassam, le maire, Jean-Louis Moulot s’est engagé ce vendredi 29 mars 2019 à l’Esplanade du carrefour jeunesse à prendre en charge gratuitement 500 femmes dans la formation numérique.

« Le numérique, une solution pour l’autonomisation des femmes » est le thème national choisi par le ministère de la femme, de la famille et de l’enfant. Il s’agit donc de mettre en cohérence ce thème avec les défis majeurs que notre pays doit relever.

Dans le monde, sur 3,9 milliards de personnes qui ne sont pas connectées, 58% sont des femmes, environ 60% sont des ruraux. En Côte d’Ivoire, seulement 4 femmes sur 10 utilisent l’internet et 3 femmes sur 10 le téléphone mobile pour leurs transactions commerciales.

Le numérique est bien évidemment un outil important de développement social et économique, qui permet d’avoir accès rapide à l’information, notamment en matière de santé, d’éducation, d’activité agricoles et commerciales et d’accès aux microcrédits.

Le thème national de cette année visant à orienter les efforts vers le numérique afin de permettre aux femmes de l’utiliser dans tous les secteurs d’activités, le maire Jean-Louis Moulot s’est engagé à traduire cette volonté gouvernementale en acte dans sa circonscription électorale.

Ainsi, le maire Jean-Louis Moulot a décidé d’offrir de façon symbolique un échantillon de matériels informatiques aux braves et valeureuses femmes de Grand-Bassam. Ce don et bien d’autres qui suivront rentrent en ligne de compte dans la politique du maire d’apporter une plus-value à l’autonomisation et à l’indépendance de la femme Bassamoise.

« Nous sommes venus vous dire deux choses. La première des choses c’est de mettre en place dans chacun des villages de notre commune, une maison de la femme et la première maison va être construite cette année » a annoncé le premier magistrat de la commune.

A l’en croire, ces maisons permettront aux femmes de se former et de s’informer afin d’être bien insérées dans la société et permettre qu’elles soient membres à part entière de la société pour contribuer au développement économique de Grand-Bassam.

« Nous allons continuer à alphabétiser les femmes, mais en ce qui concerne l’alphabétisation numérique, nous allons prendre en charge gratuitement 500 femmes pour une formation numérique » a déclaré le maire Jean-Louis Moulot.

Face à cette bonne nouvelle, les femmes de Grand-Bassam n’ont eu que les pas de danse, les cris de joie, pour exprimer leur gratitude à l’endroit du maire.

PR
Commentaires


Comment