Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Korhogo/ Atelier de planification opérationnelle du programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) riz, mangue et maraîchers dans les régions du centre et Nord du pays

Publié le mercredi 3 avril 2019  |  Abidjan.net
Korhogo/
© Abidjan.net par DR
Korhogo/ Atelier der formation d’imprégnation et de planification opérationnelle du programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) riz, mangue et maraîchers dans les régions du poro, tchologo, bagoué, hambol et gbekê (nord et centre) de la Côte d`Ivoire


Il s’est ouvert du 1er au 05 Avril 2019 à korhogo un atelier de formation d’imprégnation et de planification opérationnelle du programme d’appui, au développement des filières agricoles (PADFA) riz, mangue et maraichers dont la mise en œuvre couvre les régions du poro, tchologo , bagoué, hambol et gbéké au Nord et au centre du pays.
Programme portant sur les filières mangue, riz et du maraîchers dont l’objectif est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire, nutritionnelle et les revenus tirés des exploitations agricoles des dites régions. C’était en présence du préfet par intérim de la préfecture de Korhogo Binaté Lassina, des élus locaux.., de la représentante pour la Côte d’ivoire du fonds international du développement agricole (FIDA) Odile Sarassoro, des représentants du ministère de l’agriculture et du développement rurale et des ministères de mise en œuvre du projet , des directeurs régionaux du ministère de l’agriculture et du développement rural des cinq regions concernées, des organisations professionnelles agricoles…, unité de coordination du projet (UCP), direction régionale des marchés publics (DRMP), les experts des filières riz (Africa rice) et de la mangue, coordonnateur du programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) Auguste Baimey.

La représentante du FIDA Odile Sarassoro a déclarée que « Le PADFA vise en effet 32500 ménages ruraux ou environ 180 .000 personnes .La mise en œuvre s’étale sur 07 ans et va comprendre trois composantes notamment la valorisation des produits agricoles, l’amélioration de l’offre des produits agricoles et la coordination et gestion du programme. Les couts totaux du projet sur une période de 07 ans y compris les prévisions pour imprévus physiques et pour hausse des prix s’élèvent a 43,8 milliards FCFA , équivalent à 71, 8 millions d’USD sous forme de prêt du FIDA : 37,4 millions USD soit 52 % et OFID 20,0 millions USD, soit 27 ; 9 pourcent et des contributions du gouvernement de Côte d’Ivoire a 4.2 millions USD soit5,9 % et des bénéficiaires 10, 2millions UDS soit 14, 3% du coût total ».Odile Sarassoro a d’exhorté les experts, sachant, techniciens… à accompagner le PAFDA afin pour aboutir à des résultants probants. D’ou l’adhésion inéluctable des producteurs, transformateurs, des commerçants… tous les acteurs des chaines de valeurs.

Auguste Baimey, coordonnateur du programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) a présenté sa structure « avant de relever que ces régions caractérisées par une plus grande incidence de la pauvreté, offrent cependant un grand potentiel dans la production du riz, des produits maraîchers et de la mangue dont une demande croissante sur les marchés nationaux et internationaux offre des nouvelles opportunités de transformation de valeur ajoutée et de commercialisation ». Ces cinq régions présentent de bonnes opportunités de diversification de revenus, de création d’emploi et permettent d’intégrer un grand nombre de petits producteurs, de femmes et de jeunes..Puis il a précisé que ces trois filières permettent aussi d’accéder à des sources importantes de vitamines, de sels minéraux et d’autres nutriments pour améliorer l’alimentation…

L’inspecteur Pkagni K Barthelemy représentant le ministère de l’agriculture et du développement rural a pour sa part indiqué que la particularité de ce projet PADFA « est qu’il rentre dans la chaine des valeurs pour former de jeunes entrepreneurs, prend en compte véritablement l’aspect genre (femmes , jeunes ) et en ce qui concerne la mangue nous avons la mise en place d’autres infrastructures complémentaires, l’amélioration du plateau technique qui existe, la construction, d’unités de transformation de jus de mangue. Le Préfet par intérim de Korhogo Binaté Lacina il faut continuer d’investir dans le milieu agricole pour qu’il y a un prévalue susceptible accroître nos revenus qui permettront d’améliorer les conditions de vie des producteurs et la marge de production dans toutes les activités et nous seront a vos cotés pour vous accompagner a rassuré l’autorité administrative. Plusieurs présentations ont été faites par des experts suivis d’échanges entre participants..Cet atelier de formation d’imprégnation et de planification opérationnelle du programme d’appui, au développement des filières agricoles (PADFA) prend fin le 05 Avril prochain.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment