Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réforme de la CEI: Amadou Gon souhaite "des conclusions consensuelles" au terme des discussions avec les partis politiques

Publié le vendredi 5 avril 2019  |  AIP
Reprise
© Abidjan.net par Marc Innocent
Reprise du dialogue politique: les acteurs de la politique ivoirienne réunis à la Primature
Abidjan le 21 Janvier 2019. Reprise du Dialogue Politique ce Lundi à la Primature. L`ensemble des présidents de partis politiques étaient présents.


Abidjan - Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a émis le vœu de voir les échanges entre les partis politiques et le gouvernement aboutir à des conclusions consensuelles dans le cadre des discussions pour la reforme de la commission électorale indépendante (CEI).

" Notre mission est de travailler dans le cadre d’un dialogue constructif et inclusif pour faire émerger des conclusions consensuelles", a déclaré M. Gon, jeudi, à la Primature, dans son adresse au collectif de 24 partis politiques de l’opposition ivoirienne.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du dialogue politique relatif à la composition de la Commission électorale indépendante(CEI) suite à l’arrêt rendu par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

Ces échanges sont essentiels, selon le chef du gouvernement, pour établir un cadre consensuel pour une élection apaisée en 2020. " La présence de ces acteurs politiques à cette rencontre témoigne de tout l’intérêt que nous partageons pour cette recomposition tant attendue et que cela contribuera donc à créer l’adhésion qui est nécessaire autour de l’organe chargé des élections" a-t-il indiqué.

Cette rencontre a vu la présence de 24 partis et groupements politiques, dont une plateforme de partis de l’opposition avec le Professeur Guikahue Maurice du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, le Front populaire ivoirien et le Rassemblement pour la paix (RPP) de Ouattara Gnonzié et l’EDS dirigé par Armand Ouegnin.

Le Chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, lors de sa conférence de presse,le 21 mars dernier, s’était engagé à reprendre les pourparlers avec l’opposition et la société civile relativement à la réforme de la CEI.

Un comité technique chargé d’élaborer un document de synthèse et d’harmonisation des propositions de la société civile sur la reforme de la Commission électorale indépendante (CEI) a été mis en place, le 28 mars dernier, à la primature.

Le Chef de l’Etat ivoirien a promis dans son adresse à l’Assemblée nationale, lundi, sa volonté de proposer une projet de loi sur la CEI au terme des échanges entre le gouvernement et la société civile et les partis politiques, dans le cadre des recommandations de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

nmfa/ask
Commentaires


Comment