Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Consolidation de la sécurité intérieure : lancement du projet ‘’Renforcer la sécurité et la cohésion sociale aux frontières de la Côte d’Ivoire’’

Publié le samedi 6 avril 2019  |  Abidjan.net
Sidiki
© Abidjan.net par PR
Sidiki Diakité, Ministre de l’intérieur et de la sécurité et SE Hideaki Kuramitsu ,Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire.


En présence de l’ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire SE Hideaki Kuramitsu, de la Cheffe de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) Marina Schramm, et de représentants des chancelleries de l’UE et des partenaires au développement en Côte d’Ivoire, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a procédé ce vendredi 05 avril 2019 au lancement du projet dénommé Renforcer la sécurité et la cohésion sociale aux frontières de la Côte d’Ivoire (RESCIBO).

Cette initiative des partenaires au développement entreprise dans le cadre du renforcement de la gestion des migrations et des frontières en Côte d’Ivoire, vient renforcer et soutenir les efforts du Gouvernement ivoirien en matière de consolidation de la sécurité intérieure.

« La mise en œuvre de ce projet est extrêmement important pour la Cote d’Ivoire dans la mesure où, il aura un impact bénéfique sur les actions de lutte engagé par nos services face à la criminalité transnationale, le terrorisme, questions majeurs pour l’Etat de Côte d’Ivoire » s’est exprimé le ministre Sidiki Diakité au lancement de ce projet.

Pour son SE Hideaki Kuramitsu, la contribution du Japon au financement de ce projet à hauteur de 570.000.000 millions de franc CFA, se justifie par la volonté de son pays, d’améliorer et renforcer la capacité opérationnelle et stratégique de la Cote d’Ivoire dans la gestion efficace de ses frontières

La réalisation de ce projet qui porte sur la construction d’un poste frontalier dans le département de Minignan (Région du Kabadougou) à Tienfizo, rentre dans la cadre d’un grand projet global de coopération entre l’OIM, chef de mise en œuvre, l’Etat du Japon et la Cote d’Ivoire pour le renforcement de la sécurité et la cohésion sociale aux frontières.

A titre de rappel, ce projet a déjà permis la construction d’un poste frontière à Koguiénou dans le département de Doropo, l’élaboration d’un guide sur la gestion des flux migratoires aux frontières et, le renforcement de capacités de différents acteurs du département de l’intérieur et de la sécurité intervenants dans le processus de la gestion transfrontalière et des flux migratoires.

P. R.
Commentaires


Comment