Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Des secrétaires de section du PDCI adhèrent au PDCI-Renaissance

Publié le lundi 15 avril 2019  |  AIP


Une quinzaine de secrétaires de section du PDCI de Ouangolodougou ont déclaré avoir adhéré au PDCI-Renaissance, au cours d’une audience que le ministre François Amichia, porte-parole du mouvement, leur a accordée samedi à Korhogo.

Ils ont lu une déclaration commune d’adhésion au mouvement dans laquelle ils ont salué la « clairvoyance politique » du vice-président Kablan Duncan, leur nouveau leader, ainsi qu’une motion de soutien aux actions de paix et de développement du président de la République, Alassane Ouattara.

L'aîné du groupe, Koné Y. Moustapha, qui conduisait la délégation, a assuré qu’ils sont en réalité 42 secrétaires de section repartis dans tout le département qui ont décidé d’adhérer au PDCI-Renaissance mais que tous n’ont pu effectuer le déplacement à cause d’une vaste opération de déguerpissement des occupants des forêts classées en cours dans leur localité.

Il a invité M. Amichia à Ouangolodougou pour s’assurer du travail qui y est fait et procéder à l’installation officielle du mouvement dans le département.

« Je voudrais surtout vous féliciter d’avoir compris le message du mouvement PDCI-Renaissance et d’avoir décidé d’y adhérer (…) Félicitations d’adhérer au PDCI-Renaissance et d’affirmer votre appartenance au Rhdp », a répondu le porte-parole de PDCI-Renaissance, qui s’est dit disposé à parrainer l’installation du mouvement à Ouangolodougou.

Il est revenu sur les raisons de la création du mouvement, à savoir la préservation de l’union de tous les enfants d’Houphouët-Boigny. « Notre formule, c’est de dire : « PDCI nous restons, RHDP nous sommes », a-t-il ajouté.

(AIP)

kaem/ask
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment