Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les centres de service civique : L’école de la Seconde Chance

Publié le mardi 16 avril 2019  |  OSCN
Les
© Autre presse par DR
Les centres de service civique : L’école de la Seconde Chance


En vue d’assurer une croissance inclusive, perceptible au niveau de toutes les couches de la société le Gouvernement a mis en place un vaste Programme Social qui adresse de manière holistique la question de la précarité sociale.
Ce programme accorde une place prépondérante à la problématique de l’insertion socio-professionnelle des jeunes, notamment ceux qui sont les plus vulnérables. Des jeunes pouvant constituer un terreau fertile dans l’accentuation des comportements déviants, les actes d’incivisme et la défiance vis-à-vis de l’autorité publique et des biens privés.

Pour réduire de manière significative la vulnérabilité sociale de ces jeunes en voie de marginalisation et leur garantir une insertion socio-professionnelle harmonieuse, le Gouvernement a réinstauré l’Office du Service Civique National (OSCN) à travers lequel plusieurs centres de service civique sont en cours d’ouverture sur toute l’étendue du territoire National.

Les Centres de service civique sont des dispositifs intégrés, qui travaillent, à la formation civique et citoyenne, à la formation qualifiante et à l’accélération de l’insertion sociale et professionnelle de ceux-ci.

Les Centres de service civique reçoivent des jeunes de 16 à 35 ans, en échecs scolaires, analphabètes, sans qualification et sans emplois.
Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire compte trois centres opérationnels, à savoir le CCAD de Bimbresso dans la commune de Songon, celui de Guedipko dans le Département de Sassandra et le CCAD de Ouokoukro à M’Bahiakro et bientôt Korhogo et Guingreni ( Boundiali).

Conscient de la forte demande en matière de dispositifs de prise en charge des jeunes en difficultés, et dans l’optique d’élargir l’offre de formation au profit de cette population cible, l’OSCN envisage une collaboration étroite avec les collectivités territoriales locales en vue de la réouverture des anciens centres de service civique, qui ont naguère fait la fierté du service civique National.

La formation dans les CSC est gratuite et l’entrée dans lesdits Centres est effectuée après un processus de sélection impliquant les autorités locales, la société civile, les travailleurs sociaux, etc...

Au total, à travers l’Office du Service Civique National, l’Etat entend renforcer le civisme, la citoyenneté et l’engagement communautaire des Jeunes, renforcer leur compétence technique et leur insertion socio professionnelle.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment