Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Partenariat public-privé : ‘’il faut encourager la valorisation économique des résultats de recherche scientifique ‘’ (Docteur Yaya Sangaré)

Publié le jeudi 18 avril 2019  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par JOB
Cérémonie de proclamation de deux projets du PASRES éligibles à l`appel à projet partenariat public-privé
Abidjan, mercredi 17 avril, le centre suisse (siège du PASRES) de Yopougon a abrité la cérémonie de présentation de deux projets éligibles à l’appel à projet partenariat public privé


«En Côte d’Ivoire, il faut encourager la valorisation économique des résultats de recherche scientifique à l’instar des pays du Sud-Est asiatique, comme la Corée du Sud et la Malaisie » a déclaré le Secrétaire Exécutif du PASRES, Sangaré Yaya, lors de la présentation de deux projets de recherche retenus dans le cadre de l’appel à projet partenariat public-privé.

En effet, ce mercredi 17 avril, le centre suisse de Yopougon a accueilli la cérémonie de présentation de deux projets éligibles à l’appel à projet partenariat public privé.

Ces deux projets seront financés à hauteur de 30 000 dollars us chacun, grâce à une subvention instituée par le PASRES (Programme d’appui stratégique à le recherche scientifique en Côte d’Ivoire) et le SGCI (Initiative des organismes subventionnaires de la recherche scientifique), afin de promouvoir le partenariat entre le secteur privé et les établissements de recherche publics pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les grands centres urbains.

Il s’agit du projet de « réalisation et pilotage d’un prototype mobile de décontamination des eaux résiduaires industrielles », présenté par une équipe de chercheurs chapeautée par Prof Adouby Kopoin. La pertinence de ce sujet a attiré l’entreprise Textile CI qui a décidé d’accompagner la réalisation de cette recherche.

Le second projet, « optimisation de la production de riz dans le périmètre de Nanan » (Yamoussoukro), est pilôté par Dr Konan Waidhet, est soutenu par l’entreprise COPRORIZ Yamoussoukro. Cette étude va permettre d’optimiser la production de riz de la COPRORIZ et d’améliorer les conditions de vie des communautés de Nanan. Une innovation, à travers l’utilisation de drone, une plus-value pour des précisions chirurgicales pour déceler les problèmes d’irrigation.

Selon le Secrétaire Exécutif qui a félicité les deux lauréats, le PASRES accorde beaucoup d’importance au partenariat public-privé, car l’un des problèmes majeurs de la recherche scientifique en Afrique en général et en Côte d’Ivoire en particulier, ‘’c’est qu’elle est déconnectée du secteur productif, c’est-à-dire du secteur privé’’.

« La recherche, pour l’essentiel, se déroule dans un environnement purement académique sans aucun lien avec le secteur privé », a déploré Dr Sangaré Yaya.

Poursuivant, il a relevé le fait que depuis toujours le seul type de valorisation qui a cours en Côte d’Ivoire, c’est la valorisation scientifique des résultats de recherche à travers les publications et communications. Ce pourquoi, « le PASRES souhaite aller au-delà de la valorisation scientifique des résultats de recherche. Nous voulons dorénavant encourager la valorisation économique des résultats de recherche », a-t-il souhaité.

Notons que, ce souhait du Secrétaire exécutif du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique, semble être la seule condition pour que la recherche scientifique puisse impacter positivement le développement socio-économique et culturel de la Côte d’Ivoire.


JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment