Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture à Abidjan du 1er Sommet ouest-africain sur le financement des femmes

Publié le jeudi 18 avril 2019  |  APA
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie de clôture du premier sommet régional sur l`initiative de financement de l`entreprenariat féminin en Afrique de l’Ouest
Mercredi 17 avril 2019 . Abidjan .La Première Dame Dominique Ouattara a présidé la cérémonie de clôture du premier sommet régional sur l`initiative de financement de l`entreprenariat féminin en Afrique de l’Ouest


Le premier Sommet régional de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) en Afrique de l’Ouest, s’est ouvert mercredi à Abidjan en présence de Ivanka Trump, la conseillère spéciale du président des Etats-Unis et la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.

L’Initiative We-Fi vise à financer les femmes entrepreneurs afin de leur garantir un accès aux marchés et au crédit, tout en participant à la croissance de l’économie locale, a indiqué Ivanka Trump, lors d’un panel de haut niveau sur le financement des femmes entrepreneurs.

Selon Mme Ivanka Trump, « les femmes sont la ressource la moins exploitée dans le monde en développement ». Dans cette optique, l’Initiative We-Fi veut d’ici à 2025 autonomiser 50 millions de femmes.

L’apport de capital vise notamment à assurer aux femmes une éducation professionnelle en vue d’avoir accès à l’emploi, développer leurs affaires, pour soutenir leur famille. Et ce, à travers des technologies innovantes pour créer de la valeur ajoutée, a-t-elle relevé.

Mme Ivanka Trump qui a visité, mercredi matin, une coopérative de femmes intervenant dans la cacaoculture dans le Sud ivoirien, a annoncé un appui financier à hauteur de 2 millions de dollars US soit 1,16 milliard de FCFA destinés à une centaine d’associations de femmes entrepreneurs en Côte d’Ivoire.

Elle a salué Mme Dominique Ouattara qui « fait un travail remarquable en Côte d’Ivoire », tout en encourageant les femmes à créer de forts actifs afin d’échanger à une plus grande échelle leur capital et leurs compétences.

« Je crois fortement que financer l’activité d’une femme, c’est favoriser son autonomie et améliorer les conditions de vie des familles. C’est pourquoi, avec le soutien du président de la République, j’ai initié le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), qui est un microcrédit à taux réduit », a dit Mme Ouattara.

Ce fonds de microcrédit permet aux femmes non éligibles aux financements classiques, de bénéficier de prêts pour créer et développer des activités génératrices de revenus. Il est aujourd’hui doté d’un capital de 12 milliards FCFA et a permis de financer près de 200.000 femmes grâce à un retour sur investissement de 29 milliards FCFA.

La directrice générale du Groupe de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, présente à cet événement, a fait observer que « les femmes sont freinées dans leur avancement » à cause du financement. Elle a conseillé les femmes à capitaliser leurs compétences et à surtout innover dans leurs activités.

Pour sa part, le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean-Claude Brou, s’est engagé à soutenir les femmes entrepreneurs dans la région sur le plan politique et économique. L’organisation veut en outre renforcer les liens des femmes avec les réseaux d’Affaires.

L’Initiative We-Fi est un partenariat mondial comprenant 14 pays contributeurs et huit pôles multilatéraux de développement hébergés par le groupe de la Banque mondiale depuis octobre 2017. Elle permet aux femmes entrepreneurs d’avoir accès aux marchés, aux financements et à la technologie.

AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment