Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

SIAM 2019 : La Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’expérience marocaine dans l’agro-transformation (MINADER)

Publié le jeudi 18 avril 2019  |  AIP


Pour sa 3ème participation d’affilée au Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), la Côte d’Ivoire veut, cette année, s’inspirer de l’expérience marocaine en matière de transformation de produits agricoles.

« La Côte d’Ivoire a de bonnes performances en matière de production, malheureusement, les produits ne sont pas transformés localement », relève la cheffe de la délégation du ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER) au SIAM 2019, Mme Condé Touré Diénébou.

Dans un entretien, mercredi à Meknès où se déroule le SIAM, Mme Condé, également commissaire générale du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA) a justifié la participation ivoirienne par la recherche d’investisseurs. « (…) Des investisseurs qui vont accompagner le pays à réaliser les objectifs qu’il s’est fixés dans le cadre de la transformation locale de ses productions », poursuit-elle.

La cheffe de mission du MINADER explique également que la présence au SIAM vise à présenter ce que la Côte d’Ivoire sait faire en matière agricole, à montrer les opportunités que le secteur agricole offre au monde entier ainsi que les opportunités d’investissement.

Il s’agit aussi de proposer au peuple marocain, les produits ivoiriens qui sont beaucoup prisés comme le beurre de karité, le beurre de cacao, le moringa, les noix (cajou) et surtout d’inviter le royaume chérifien ainsi que les pays participants au SIAM à se rendre à la 5ème édition du SARA qui va se tenir du 22 novembre au 1er décembre dans la capitale économique de Côte d’Ivoire.

Pour elle, au regard des relations qui lient la Côte d’Ivoire au Maroc et vu les performances agricoles du royaume, venir au SIAM, c’est venir se frotter à l’expérience marocaine, apprendre à ses côtés ce qui a été fait au niveau du ‘’Plan Maroc Vert’’. « C’est aussi partager avec eux ce qui est fait au niveau de notre Programme national d’investissement agricole (PNIA) », ajoute-t-elle.

Mme Condé estime que le SIAM est une plateforme d’échanges, de partage d’expériences, de discussions sur les grands défis du secteur agricole en vue de trouver des solutions pour son amélioration.

(AIP)

cmas
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment