Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Transformés, des produits du terroir ivoirien s’arrachent comme de petits pains au SIAM 2019 (Dossier)

Publié le vendredi 19 avril 2019  |  AIP
14ème
© Abidjan.net par DR
14ème Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2019)
Mercredi 17 avril 2019. La Côte d`Ivoire participe au 14ème Salon international de l’agriculture au Maroc .


Meknès (Maroc), De la traditionnelle fève de cacao au grain de café en passant par le beurre de karité, le cajou, le miel, le lait de vache, le coco ou le moringa, des produits du terroir ivoirien, transformés par des compétences nationales, s’arrachent comme de petits pains à la 14ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2019), a constaté l’AIP, le 18 avril, au stand attribué aux coopératives ivoiriennes.

Présentes à Meknès à l’occasion de ce grand marché agricole qui se déroule du 16 au 21 avril, des entreprises ou coopératives ivoiriennes, invitées et entièrement prises en charge par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), se frottent les mains et n’oublient pas avant tout, comme si elles s’étaient passé le mot, d’exprimer leur gratitude au ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, pour l’opportunité qui leur est offerte de faire des affaires et envisager ainsi, un futur florissant.

Dr Dou Roméo, directeur des opérations et du développement à Microfertile : ce microbiologiste, ingénieur agronome, entrepreneur, spécialiste et lombriculture et mycologie qui travaille dans la transformation de produits agricoles ivoiriens et africains, fait du chocolat, de l’amande de cajou, de l’huile de coco et de l’extrait vierge de coco. Il expose des chocolats « haut de gamme » faits en Côte d’Ivoire par des Ivoiriens, à base de fève de cacao, fait de façon artisanale et mettant en valeur des saveurs locales : du chocolat aux éclats de fève, du chocolat noir, du chocolat au gingembre…

« Au SIAM à l’invitation du ministère de l’Agriculture en tant qu’exposant, nous sommes venus présenter des produits qui rencontrent l’adhésion des Marocains principalement les produits de l’amande de cajou enrobée au chocolat, qui réunit les trois grands produits de Côte d’Ivoire à savoir le café, le cacao et l’anacarde. Ce produit se comporte très bien sur le marché et nous profitons de l’occasion pour dire un grand merci au ministre de l’Agriculture qui, par cette initiative, nous donne encore de croire en la Côte d’Ivoire de demain parce que sans connaître aucune personne, aucun parent au ministère de l’Agriculture, nous avons été associés à cet événement de façon naturelle et cela est à saluer ! », se réjouit-il.

Mme Aizan Gnima Florence, gérante fondatrice de la structure AGF (Africa Great & Fierce) Entreprise, représentante de la marque Gnima. Ce sont des produits ivoiriens qui sont transformés à partir de matières premières locales telles que le beurre de karité, l’huile de coco, l’huile d’anacarde, le beurre de cacao, etc. Ces produits s’utilisent dans le domaine du cosmétique, comme les baumes de massage pour les douleurs musculaires, articulaires, courbatures; des produits corporels tels que le lait, des produits de soins capillaires et également des savons faits à partir de miel, de lait naturel des vaches.

« Notre participation au SIAM est importante pour nous parce que c’est l’occasion de faire connaître notre marque et également d’entrer en contact avec des partenaires d’affaires pour tout ce qui est équipement disponible pouvant permettre d’accélérer notre production, c’est également l’occasion d’avoir d’autres opportunités au niveau de la distribution sur le marché international. (…) Merci au ministre Coulibaly pour tout ce qu’il fait dans le domaine de l’agriculture. J’avoue que je n’aurais pas eu moi-même la possibilité de venir à ce Salon… Un grand merci à monsieur le ministre et à tout son staff, nous espérons que ces opportunités seront renouvelées pour faire bénéficier à d’autres coopératives dans le secteur agricole ».

Mme Céline Moularé, directrice générale de Caline. La créatrice de la gamme Caline Karité Esthétique propose des produits à base de karité naturel -certifié récemment- qui est décliné sous différents parfums pour apporter un plus au beurre de karité qui est déjà très bien à lui seul. « La gamme a apporté un plus pour le moderniser avec l’ajout d’huiles essentielles, d’huile végétale pour avoir un large choix : beurre de karité au chocolat, beurre de karité à l’huile de carotte, beurre de karité au gingembre-citron utilisé contre les douleurs musculaires, pour lutter contre les pellicules, du gommage à base de karité comprenant des grains de café et d’autres produits locaux … », explique Mme Moularé. Sa « fierté », le beurre de karité contre les piqûres d’insecte qui lutte contre le paludisme contracté par la piqûre du moustique.

Gueye Tihiti Emerson, directeur de la chocolaterie ECOYA, spécialisée dans la transformation et la commercialisation de cacao, dans les produits dérivés comme le chocolat. « A travers le SIAM, le MINADER nous offre une très grande opportunité de pouvoir tisser des partenariats internationaux dans la commercialisation et même dans la machinerie ou bien dans des partenariats financiers. (…) Les produits du terroir ivoirien s’arrachent comme de petits pains, ce qui veut dire que la Côte d’Ivoire, qui est un pays agricole, fournit quand même de la bonne matière première », commente M. Gueye. Il dit avoir tissé beaucoup de partenariats pour pouvoir vendre à l’international ses produits qui sont des dérivés du chocolat, des fèves nature de cacao, des fèves enrobées de sucre ou de boules de cacao, du chocolat en baguette, en tablette et en carré, ainsi que des nouveautés telles que les infusions faites à base de cacao, de café…

Mme Eby Tchimou Rose Nadège, responsable de WellNess Food, une entreprise spécialisée dans la fabrication du moringa transformé en tisane, en poudre nature et poudre assaisonnée, de même que les graines et jus de moringa. « Bravo au ministère de l’Agriculture qui, cette année, a mis l’accent pour que les acteurs aient un stand », exulte Mme Eby tout en expliquant des vertus de cette plante utilisée pour stabiliser et régulariser la tension artérielle, réduire le taux de cholestérol et la glycémie, ralentir le vieillissement, avec en sus, « un effet aphrodisiaque qui n’est pas instantané ».

(AIP)

cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment