Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des producteurs délaissent le cajou pour des cultures vivrières à Niakara

Publié le mercredi 24 avril 2019  |  AIP
Boundiali/Commercialisation
© Abidjan.net par Aly O.
Boundiali/Commercialisation de la noix brute de cajou 2018-2019 : la recherche de la qualité bat son plein, des trieuses et des sécheuses d’anacarde, recrutées
La campagne de commercialisation de l’anacarde 2018-2019 bat son plein dans les villes et villages de la région de la bagoué, une des grandes zones productrices au Nord de la Côte d’Ivoire.


Niakara, Des producteurs de cajou du département de Niakara, confrontés à la mévente de ce produit, ont décidé de délaisser la filière pour des cultures vivrières en y consacrant davantage d'énergie.

"Il y a quelques pluies donc je ne peux que rendre grâce au Seigneur et me consacrer sérieusement à la culture de l'igname et du riz pour tenter de sauver l'année 2019", a confié à l'AIP, René Ouattara Waota, 44 ans, un producteur du village d'Angolokaha, dans la sous-préfecture de Niakara.

L'option est, selon lui, partagée par plusieurs de ses pairs qui se disent "désillusionnés par la campagne de commercialisation de la noix de cajou 2019 en cours". Ces producteurs de cajou soutiennent être guidés par le souci d'éviter de mourir de faim.

(AIP)

jbm/kg/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment