Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement se félicite de la réforme et de la modernisation du secteur déchet

Publié le vendredi 26 avril 2019  |  AIP
Convention
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Convention d`Abidjan / COP 12: cérémonie de clôture en Présence du Ministre Ghanéen de l`Environnement
Abidjan le 31 Mars 2017. La 12ème Conférence des Partie sur la gestion intégrée des océans en Afrique a refermé ses portes en présence des Ministres Ivoirien et Ghanéen en charge de l`environnement, Anne Ouloto (photo) et Kwabena Frimpong-Boateng et du Ministre de l`Industrie et des Mines, Jean-Claude Kouassi.


Abidjan, La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne desirée Ouloto a exprimé jeudi la satisfaction du gouvernement ivoirien face aux résultats obtenus après la reforme et la modernisation du secteur déchet entamée en 2018.

Mme Ouloto était l’invitée des rédactions de Fraternité Matin dans le cadre de la présentation du programme social du gouvernement (PS Gouv) 2018-2019. Elle intervenait sur le thème ‘‘assainissement et salubrité : Acquis, défis et perspectives’’

Ces reformes se matérialisent par une nouvelle politique de gestion des déchets marquée par une amélioration de la collecte et la propreté à Abidjan avec du matériel de qualité, dont des camions progressivement déployés sur l’ensemble du district d’Abidjan, des poubelles et des coffres mis à la disposition des populations.

Le gouvernement a en outre entrepris la construction d’ infrastructures de salubrité modernes avec la mise en place d’un centre de valorisation et d’enfouissement technique(CEVT) à Kossihouen pour une élimination écologiquement rationnelle de nos déchets, la réalisation de deux centres de transfert et de deux centres de groupages après la fermeture définitive de la décharge d’Akouédo.

« Le projet de création des dix pôles sera finalisé pour démarrer la gestion rationnelle des déchets dans les grandes villes du pays. Les études nécessaires seront diligentées avec l’appui de nos partenaires pour soutenir et orienter notre transition vers l’économie circulaire », a indiqué Anne Désirée Ouloto.

La ministre a également relevé qu’avec la modernisation du secteur, 6 723 emplois directs et indirects qui ont été créés avec le développement de nombreuses activités connexes avec les sous-traitants. Des contrats de sous-traitance ont été signés avec 15 groupements de pré-collecteurs.

Le centre de valorisation et d’enfouissement technique de Kossihouen, a été bâti par Eco eburnie, a un coût de 40, 73 milliards F CFA soit 30, 83 milliards F CFA pour les travaux de construction , 3, 67 pour équipement, 2,8 milliards FCFA pour le traitement du lixiat et 3,4 milliards F CFA pour l’aménagement des voies internes d’accès au site.

(AIP)

tad/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment