Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Tengrela / 2e édition de la caravane Ben Badi foot (BBF) tour 2019: Bamba Mingoro 13 ans et Diallo Aly 20 ans admis aux clubs MIMOS SIFCOM et WAC d’Abidjan

Publié le samedi 27 avril 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par Aly O.
Lancement de la 2e édition de la caravane Ben Badi foot (BBF) tour 2019
23 Avril 2019. Tengrela, Stade municipal Ibrahima Ballo. Lancement de la 2e édition de la caravane Ben Badi foot (BBF) tour 2019


Bamba Mingoro, 13 ans élève en classe de 5e, et Aly Diallo, 20 ans élève dans une école coranique, ont été sélectionnés meilleurs des meilleurs joueurs de la ville de Tengrela, Nord de la Côte d’Ivoire par la caravane Ben Badi foot (BBF) tour 2e édition 2019 . C’était le 23 avril 2019 au stade municipal Ibrahima Ballo de cette ville qui a abrité le lancement de cette 2e édition. A en croire, Aboulaye Traoré, président de la dite caravane, « ces deux joueurs distingués meilleurs des meilleurs vont passer des tests à l’ASEC MIMOSIFCOM et Williamsville athlétique club (WAC). Tous ceux qui seront sélectionnés seront logés dans un camp à Abidjan. Ce camp sera supervisé par des entraineurs de la première division et d’anciens joueurs afin que ces jeunes talents de 11, 12, 13, 14 ans et plus de l’intérieur du pays bénéficient de leurs expériences, de leurs conseils .Ensuite les 20 meilleurs de ce camp qui seront retenus iront dans un pays étranger pour faire un stage de deux semaines et s’ils ont la chance d’être repérés à l’étranger, nous mettrons tout le nécessaire pour qu’ils puissent évoluer dans leurs registres », a précisé l’international footballeur Ben Badi. Il était accompagné de Yéo Martial, ex entraineur, tous membres de l’équipe des éléphants, championne d’Afrique de la coupe des nations Sénégal 92. Cette sélection a opposé des équipes des acteurs dont l’âge est de 11 à 15 ans et de 16 à 21 ans .

Cette sélection des meilleurs des meilleurs joueurs s’est déroulée en présence du préfet du département de Tengrela, Cyrill Ambroise Diomandé, du maire de cette commune, Ballo Bakari, des directeurs régionaux et départementaux sport … Il s’en est suivie la pose de la première pierre de la cantine scolaire du groupe EPP Soma Konaté de Tengrela.

Pour Aboulaye Traoré Ben Badi « C’est une initiative que j’ai murie depuis longtemps. J’ai constaté qu’il n y a plus de championnat de jeunes dans le pays. Et qu’il faut donner la chance à certains jeunes qui ont du talent et qui demeurent à l’intérieur du pays afin de créer un environnement leur permettant d’évoluer dans le football. J’ai eu cette chance de me faire détecter par mon père spirituel le coach Yeo Martial quand j’avais 11 ans. Alors j’ai décidé de donner la même chance à des jeunes sous l’onction toujours du père Yeo Marial président d’honneur de la caravane BBF. Car il a toujours son mot à dire malgré que je sois accompagné de techniciens chevronnés qui détecteront les meilleurs des meilleurs sous ma modeste personne. Je suis accompagné par l’UNICEF qui travaille pour l’enfance, du bien être des enfants. Raison pour laquelle nous avons posé la première pierre de la cantine du groupe scolaire primaire Soma Konaté de Tengrela. Au niveau du football féminin on essayera de créer des équipes dans chaque ville que nous sillonnerons et les filles qui seront détectées seront mises à la disposition des premiers choix de notre football féminin. Nous voulons donner l’occasion à tous ceux qui veulent faire du football de s’exprimer avec une bonne éducation tout en allant à l’école voila pourquoi nous sommes accompagnés par l’UNICEF. Et les conditions seront créées pour qu’ils fassent étude et football ».



Le maire de la commune de Tengrela, Ballo Bakari, a déclaré « Nous sommes heureux de voir des techniciens de la trempe de Yeo Martial repérer deux jeunes enfants meilleurs des meilleurs joueurs de football de la commune de Tengrela qu’ils vont mettre en essai dans des clubs d’Abidjan notamment MimoSifcom et le WAK. C’est déjà un grand honneur, c’est un grand espoir exaltant. Et à notre qualité de maire nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner cet effort en contribuant à leur prise en charge durant leur séjour à Abidjan afin qu’ils fassent honneur à tout le département de Tengrela et par ricochet à la région de la Bagoué. L’honneur est grand d’autant que Traore Aboulaye dit Ben Badi et le coach Yéo Martial ont accepté d’inscrire notre commune sur la liste des dix villes de la Côte d’Ivoire qu’ils vont sillonner pour la détection des talents de football. Les populations de Tengrela aiment beaucoup le football, malheureusement fautes de moyens beaucoup de talents se sont éteints dans l’œuf. Pour nous c’est l’occasion ou jamais de faire en sorte que les talents naissants mis à notre disposition par l’entremise des centres de formation de football de Tengrela puissent aller dans les grands clubs et avec la baraka de Dieu qu’ils puissent un jour nous permettre de vibrer avec le reste de la Côte d’Ivoire et du monde entier et qu’on dise voilà un produit de Tengrela repéré par la Ben Badi foot (BBCF) ce sera notre grande satisfaction », a déclaré le premier magistrat de la commune de Tengrela.

Pour Yeo Marial Paul ex entraineur de l’équipe des éléphants, championne d’Afrique de la coupe des nations Sénégal 92 à la retraite, vice président de la commission technique et développement de la fédération ivoirienne de football , conseiller technique à la commission technique du comité national olympique, conseiller du président Général Lassana Palenfo « j’admire les centres de formation de football tels que Mimos sifcom foot qui allient la formation intellectuelle à la formation de football. Et c’est ce destin que je souhaite pour les jeunes qui font le football et tous ceux qui seront sélectionnés ou pas…puisque la plupart d’entre eux vont à l’école. Le football d’accord, mais l’école d’abord » a martelé Yéo Martial. Puis de souligner « comme Aboulaye Traoré l’a révélé, je l’ai connu à l’âge de 11 ans, Alain Gouamené à l’âge de 09 ans, Didier Otokoré j’ai connu sa maman quand elle avait 11 ans. Donc j’ai vu Didier Otokoré tout bébé, Diaby Sekana je l’ai vu tout petit puisque j’ai entrainé son oncle Diaby Mohaby à Daloa, ensuite, Gadji Celly Saint Joseph, Sam Abo… sont devenus comme mes propres enfants . Des jeunes respectueux, polis que j’ai dû former pas en tant que footballeurs uniquement mais en tant que futurs citoyens de la Côte d’Ivoire. Je suis fier de voir la place sociale qu’ils occupent aujourd’hui à travers le monde. Je pense aussi à Diaby Sekana qui n’avait pas fait un banc d’école et que j’ai tellement sermonné quand nous étions en France pour l’encourager à suivre des cours et il s’est inscrit dans des écoles. Il a obtenu non seulement son baccalauréat mais son master2. Il est actuellement le directeur régional du centre sportif de Pau en France. C’est une fierté que je ressens d’avoir poussé quelqu’un à avoir cette abnégation pour réussir sa vie. Je lui tire mon chapeau. D’autres aussi ont fait le baccalauréat tel que Beugré Yago… Eux tous s’expriment bien et n’envient personne ».Le préfet de Tengrela Cyrill Ambroise Diomandé s’est réjoui que sa ville soit choisie pour le lancement de cette caravane Ben Badi foot tour 2019. Des visites de courtoisies aux chefs de villages, de canton, l’iman central de la ville ont mis fin à ces activités sportives.


Aly O. ( À Tingrela)
Commentaires
Playlist Sport
Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment