Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Exécution des lois de finances - Magistrats et vérificateurs de la Cour des comptes s’outillent pour détecter les fraudes avec plus d’efficacité

Publié le mardi 30 avril 2019  |  Minutes Eco
Séminaire
© Autre presse par DR
Séminaire de formation des magistrats et vérificateurs de la cour des comptes en détection des fraudes dans le contrôle de l’exécution des lois de finances.
Le Projet d’appui à la gestion économique et financière (PAGEF), financé par la Banque africaine de développement (BAD et qui vise à renforcer la qualité des institutions, donc la gouvernance, à travers le renforcement des capacités des administrations économique et financière et des structures de contrôle des finances publiques, organise du 29 avril au 6 mai 2019, un séminaire de formation des magistrats et vérificateurs de la cour des comptes en détection des fraudes dans le contrôle de l’exécution des lois de finances.


Le Projet d’appui à la gestion économique et financière (PAGEF), financé par la Banque africaine de développement (BAD et qui vise à renforcer la qualité des institutions, donc la gouvernance, à travers le renforcement des capacités des administrations économique et financière et des structures de contrôle des finances publiques, organise du 29 avril au 6 mai 2019, un séminaire de formation des magistrats et vérificateurs de la cour des comptes en détection des fraudes dans le contrôle de l’exécution des lois de finances. Cet appui à la cour des comptes s’inscrit dans la composante « Appui à la gestion de l’économie et la transparence dans la dépense publique » du projet et vise à renforcer les capacités des participants à l’identification de la fraude sous toutes ses formes, afin de prendre des mesures de prévention.

A l’entame de la session de formation qui se déroule à l’Institut des finances (IDF), sis dans les locaux de l’ex-ESIE à l’entrée de Bingerville abritant l’université Félix Houphouët-Boigny, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a indiqué que ce séminaire participe des actions entreprises pour le renforcement du dispositif de contrôle extérieur de la loi de finances. « La nouvelle loi organique n°2014-336 du 5 juin 2014 relative aux lois de finances a inscrit le cadre de gestion des finances publiques dans une profonde réforme des finances publiques, dans sa quête de transparence, d’efficacité et de redevabilité dans la pratique de la gestion publique », a expliqué le ministre. Elle s’appuie, entre autres, sur la déconcentration de la fonction d’ordonnateur des dépenses qui, elle, confère à chaque ministre la qualité d’ordonnateur de la dépense. Cela se traduit par l’apparition de nouveaux acteurs budgétaires que sont les responsables des programmes, les gestionnaires de budgets opérationnels des programmes des administrations publiques ayant qualité d’ordonnateur et la création de postes comptables au sein de chaque ministère ou groupes de ministères.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment