Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Concours international du meilleur enseignant : Kandia Camara engage la Côte d’Ivoire pour l’édition 2020

Publié le dimanche 5 mai 2019  |  Abidjan.net
Kandia
© Abidjan Sports par DR
Kandia Camara engage la Côte d’Ivoire pour l’édition 2020 du Concours international du meilleur enseignant


C’est lors du séminaire de renforcement de capacités des chefs d’établissements et leurs adjoints, organisé au lycée jeunes filles de Bouaké, que Kandia Camara a révélé l’innovation de taille pour l’année scolaire prochaine.

Mettre en compétition l’expérience des enseignants ivoiriens lors du prochain forum international sur l’éducation à Dubaï qui décerne le prix du meilleur enseignant du monde. « L’année prochaine, le meilleur enseignant ivoirien ira compétir avec les meilleurs enseignants du monde au forum international sur l’éducation à Dubaï », a révélé la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Kandia Camara relève alors les motivations de cette décision prise face à l’association des chefs d’établissements et leurs adjoints : « Au mois de février dernier, nous étions à Dubaï, où nous avons participé au forum international sur l’éducation. Au cours de ce forum, des lauréats nous ont été présentés et le meilleur enseignant au niveau mondial a été désigné.

Il s’agit d’un professeur kenyan. Nous nous sommes rendus compte que plusieurs pays participaient à cette compétition.

Et c’est ainsi que nous avons pris la décision de faire compétir les enseignants ivoiriens », a justifié la ministre.

Avant de révéler comment le procédé du concours qui aboutira à la désignation des meilleurs du système éducatif ivoirien : « Donc, à partir de l’année prochaine, nous allons organiser ici en Côte d’Ivoire d’abord, parce que c’est le cheminement à suivre, il faut d’abord en interne organiser un concours, désigner le meilleur enseignant du pays et ce sont les meilleurs enseignants des différents pays qui vont compétir au plan mondial pour désigner évidemment le meilleur enseignant au plan international ».

Situant que ce concours sera étendu aux meilleurs de tout le système éducatif : « Donc nous allons engager nos enseignants dans cette évaluation. Nous allons à partir de l’année prochaine évaluer nos enseignants.

Nous allons organiser cette compétition, non seulement pour découvrir le meilleur enseignant ivoirien, mais nous allons aussi étendre ce concours à tous les acteurs du système éducatif.

Ainsi donc, à partir de l’année prochaine, nous allons mener cette évaluation pour désigner le meilleur enseignant ivoirien, le meilleur Directeur régional de l’Education nationale, le meilleur inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire, le meilleur chef d’établissement, le meilleur conseilleur d’éducation ou inspecteur d’éducation, le meilleur économe ou intendant. Alors en un mot, nous allons faire cette évaluation pour découvrir les meilleurs acteurs du système éducatif ivoirien. Et le meilleur enseignant ira compétir avec les meilleurs au niveau mondial ».

Kandia Camara a émis le vœu de voir un enseignant ivoirien remporté le prochain prix : « Donc, nous espérons que l’année prochaine ce sera un enseignant ivoirien qui va décrocher le premier prix.

Et je voudrais préciser ici que ce premier prix équivaut à un million de dollars, ce qui fait 500 millions de FCFA », a souhaité la ministre.

Avant de préciser la nette adéquation entre ces évaluations et l’objectif du gouvernement ivoirien concernant l’école « Je voudrais aussi dire que cette évaluation rentre dans la droite ligne de l’objectif que nous a assigné le président de la République, à savoir, faire de notre système éducatif, un système compétitif et performant.

Et faire en sorte que l’éducation soit de qualité en Côte d’Ivoire. Afin que nous puissions mettre à la disposition de notre pays, un capital humain compétent, performant et prêt à pouvoir répondre à l’ambitieux programme du président de la République à savoir faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent ».

Elle a par la suite remercié l’association des chefs d’établissements qui vient ainsi aider par l’organisation de ce séminaire de renforcement de capacités de ses membres, à l’amélioration du système ivoirien « Je voudrais alors féliciter Coulibaly Souleymane, le président des chefs d’établissement et adjoints qui aujourd’hui organise ce séminaire de formation pour renforcer les capacités de leurs membres.

Tout cela concoure également à l’amélioration de la qualité de notre système éducatif », a-t-elle soutenu. Les chefs d’établissements et leurs adjoints réunis à Bouaké ont conclu leur séminaire par de nombreuses résolutions remises à la ministre de tutelle.



S. W à Bouaké
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment