Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo: Bamba Cheick Daniel sans détour face aux Présidents de Ligues et aux Maîtres de salle

Publié le mardi 7 mai 2019  |  Abidjan.net
Assemblée
© Autre presse par DR
Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo
Samedi 4 mai. Abidjan. Hôtel Belle-Côte de Cocody Riviera-Palmeraie. Un Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) d`attaque, qui s`est exprimé sans détour, face aux Présidents de Ligues et aux Maîtres de salle, réunis en Assemblée Générale Ordinaire (AGO) portant exercice 2018 de la FITKD


C’est un Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) d’attaque, qui s’est exprimé sans détour, face aux Présidents de Ligues et aux Maîtres de salle, réunis en Assemblée Générale Ordinaire (AGO) portant exercice 2018 de la FITKD, samedi 4 mai dernier à l’Hôtel Belle-Côte de Cocody Riviera-Palmeraie.

Ulcéré, à la limite déçu de constater que les Taekwondo ins se complaisent encore dans de petites choses, ne montrant pas d’engouement au changement qu’il préconise pour une fédération financièrement autonome, Me Bamba Cheick Daniel a parlé avec son cœur et vidé son sac. Faisant sien l’adage qui veut que ’’ le linge sale se lave en famille’’, le premier responsable du Taekwondo ivoirien a choisi le cadre de cette rencontre, pour asséner ses vérités.

« Je suis venu dans l’espoir de proposer à l’Assemblée de m’autoriser à engager le processus de financement par la base de notre fédération. Malheureusement, je n’ai aucun document, aucune proposition qui puisse me permettre de vous entretenir efficacement sur cette question. Je suis déçu des Présidents de Ligues. J’ai effectué des tournées dans certaines Ligues, au cours desquelles j’ai expliqué ma vision, tout en demandant aux Présidents de Ligues de rencontrer par la suite les Maîtres de salle, afin de me faire des propositions. Jusque-là, aucun retour ne m’a été fait », a fustigé Me Bamba Cheick Daniel, dans une salle totalement silencieuse.

Le Président de la FITKD déplore que tous les efforts consentis, pour hisser le Taekwondo ivoirien à un certain niveau, toute chose qui suscite de l’engouement dans les clubs, n’aient pas de retombées sur la fédération. « Vous avez de nombreux élèves dans vos clubs, j’ai les chiffres, mais votre fédération n’a rien, elle est pauvre. Un seul individu ne va pas continuer à financer la fédération. Arrêtez de vous contenter de petites choses et voyez grand », a-t-il interpellé ouvertement les Maîtres de salle.

Et Me Bamba Cheick Daniel de poursuive : « Je constate qu’il y a un véritable gap (décalage profond, écart important) entre ma vision et vous. Pendant que je m’efforce à vous tirer vers le haut, vous demeurez encore très loin. Le Président-providence doit s’arrêter et je vous invite à prendre vos responsabilités, sinon ce que vous pensez être des privilèges aujourd’hui, s’effritera demain lorsque tout ce management ne sera plus en place ». Prenant l’exemple de l’Asec et de l’Africa Sports, qui par le mécanisme des cartes des supporters, arrivent à s’auto-financer, Me ODANE a insisté sur le fait qu’il ne demande rien d’impossible aux Maîtres de salle. Il suffit d’y mettre un peu de volonté.
« Le ministère des Sports, qui ne peut pas tout faire, nous octroie 20 millions de FCFA par an au titre de la parafiscalité. Vous les clubs, vous cotisez à hauteur de 50 mille FCFA par an et par club. Que pensez-vous que nous puissions faire avec une telle contribution dans le fonctionnement actuel de notre fédération, quand nous savons qu’il faut débourser au minimum 30 millions de FCFA pour participer à une compétition internationale ? », s’est interrogé le Père du Projet Olympique.
Autre motif de déception de Me Bamba Cheick Daniel, son idée de lever des fonds, sous la supervision d’un Huissier et du Ministère de l’Economie et des Finances, pendant ces deux dernières années, aux fins d’assurer la qualification du maximum d’athlètes et une bonne préparation pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020, n’a également pas encore été suivie.

Avant cette poussée de fièvre du patron du Taekwondo ivoirien, l’Assemblée Générale Ordinaire portant exercice 2018 de la FITKD, a été marquée par l’adoption par acclamations à l’unanimité des membres statutaires présents, des rapports d’activités et financier. Le rapport des Commissaires aux comptes, est venu approuver également la bonne gouvernance du Comité Directeur présidé par le Ministre Bamba Cheick Daniel.

Parlant de cohésion, le Président de la FITKD s’est félicité que les choses soient rentrées dans l’ordre, surtout depuis que le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire, a retiré sa caution à tous les fauteurs de trouble tapis dans l’ombre.
Il en a profité pour demander au représentant du CNO-CI d’adresser ses salutations cordiales au Général Lassana Palenfo. Faisant remarquer au passage que le Comité Directeur de la FITKD a tenu tous ses engagements pour une sortie de crise définitive.

Sur 210 délégués attendus à cette AGO, ils étaient 178 présents. Le quorum, largement atteint (la majorité absolue, 105 +1), les travaux se sont tenus dans une bonne ambiance sous la supervision d’un Huissier et en présence de Monsieur Durand Gervais Émile, Sous-Directeur à la Direction de la Vie Fédérale et du Sport de Haut Niveau, représentant le Ministère des Sports.

Ouvrant les travaux, il a exhorté les Taekwondo ins à accompagner la politique du Président Bamba Cheick Daniel, dans le but de consolider les nombreux acquis. Si, a-t-il noté, la Fédération Ivoirienne de Taekwondo est en tête du dernier classement des fédérations sportives, livré par le ministère des Sports, cela n’est pas le fruit d’un heureux hasard mais la résultante du professionnalisme de ses dirigeants, qui devra faire école.

Même son de cloche du côté de Monsieur Honoré Zolobé, Secrétaire Général Adjoint, représentant le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CI). « Le CNO-CI marque son adhésion et est fier du travail accompli. La Fédération Ivoirienne de Taekwondo est aujourd’hui la locomotive du mouvement sportif ivoirien, nous félicitons le Président Bamba Cheick Daniel pour le travail effectué », a dit l’émissaire du Général Lassana Palenfo, Président du CNO-CI.

Au titre des informations, il faut noter que la Côte d’Ivoire accueillera l’année prochaine, la President’s Cup de la World Taekwondo, couplée au championnat d’Afrique 2019. Le Président Bamba Cheick Daniel a aussi annoncé que par décision, il créait les Ligues de Bonoua, d’Issia, de Bouaflé et d’Odienné. Enfin, le Tournoi de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), dotée du trophée Danho Paulin Claude, sera lancé bientôt.

En marge des travaux, deux vibrants hommages ont été rendus aux Éléphants Taekwondo ins Militaires, champions d’Afrique 2019, et à leurs dirigeants et encadreurs, et au champion du monde des moins de 100 kg de Muay Thaï, l’Ivoirien Oly Yves Roland. L’Assemblée leur a fait un triomphe et des enveloppes symboliques, œuvres du Ministre Bamba Cheick Daniel et du Maire de Cocody Me Jean-Marc Yacé, Vice-Président en charge du sponsoring et du financement de la FITKD, leur ont été remises.

Atapointe
Commentaires
Playlist Sport
Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment