Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière anacarde : Lancement du projet TNT dans le département de Niakara pour l’enlèvement de la production

Publié le mercredi 8 mai 2019  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un audit confidentiel du cabinet de conseil Deloitte accable la filière ivoirienne de l’anacarde


Niakara - Le comité de veille départemental de la commercialisation de la noix de cajou à Niakara (Centre-Nord, région du Hambol) a lancé le projet TNT visant à l'enlèvement de la production de noix de cajou des paysans locaux au prix fixé par l'État ivoirien.

"L'État ivoirien, soucieux des intérêts et du bien-être de ses vaillants producteurs d'anacarde, a trouvé des voies et moyens pour l'enlèvement de vos récoltes au prix bord champ fixé en début de campagne de commercialisation 2019 ", a indiqué lundi le préfet de Niakara, par ailleurs président du comité de veille départemental de la filière.

Selon Mme Maténin Ouattara, cette opération qui se déroule sur l'ensemble des zones productrices, vise à l'enlèvement de 200 000 T de noix de cajou au prix de 375 FCFA/kg payé exclusivement aux producteurs.

Chapeautée par le gouvernement ivoirien et des opérateurs économiques vietnamiens, elle est un véritable soulagement pour les producteurs d’anacarde, signale-t-on.

L’opération concerne l'ensemble des sous-préfectures et communes du département de Niakara, à savoir Arikokaha, Badikaha, Niédiékaha, Tafiré, Tortiya et Niakara, le chef-lieu.

La coopérative Lorkan de Dikodougou (région du Poro) a été désignée pour l'achat des noix de cajou, "bien séchées, bien triées et de bonne qualité" dans le département de Niakara.

Jbm/kp


Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment