Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’Etat renouvelle le permis d’exploitation de société de manganèse de Bondoukou

Publié le mercredi 8 mai 2019  |  AIP


Abidjan- L’Etat de Côte d’Ivoire a renouvelé, mercredi, à Abidjan, le permis d’exploitation de la société minière de Bondoukou à travers une cérémonie de signature de convention entre le ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi et le directeur général de Bondoukou Manganèse SA (BMSA), Barik Narenda Prasad.

Selon le ministre, cet accord vient à la suite de la convention du 14 mars 2014 d'une durée de cinq et qui est arrivée à expiration le 14 mars 2019. La nouvelle convention, d’une durée de 10 ans, a pour but d’encadrer la poursuite de l’exploitation des gisements sur le périmètre du permis d’exploitation situé dans le département de Bondoukou.

Le Ministre Kouassi a félicité toutes les parties qui ont travaillé « avec patience, intelligence et dextérité » en vue de l’aboutissement des négociations qui se sont achevées le 8 novembre 2018. Tenant compte des manquements relevés dans la mise en œuvre de la première convention, il a invité la BMSA « à respecter scrupuleusement » les termes du nouvel accord » en honorant surtout les obligations fiscales.

« Ce n’est qu’à ce prix que l’exploitation du manganèse de Côte d’Ivoire par votre entreprise pourra être au meilleur service des populations de Bondoukou, de vos travailleurs, de votre société, du gouvernement ivoirien et de notre pays », a-t-il indiqué, rappelant l’ambition du Président Ouattara, de faire du secteur minier, le second moteur de la croissance de la Côte d’Ivoire, avec une contribution de 4% au Produit intérieur brut (PIB).

M. Barik, de son côté, a rassuré les membres du comité de négociations, le gouvernement, de l’engagement de sa société à participer à l'émergence de la Côte d’Ivoire mais aussi, à celui des 14 villages impactés par le projet à travers le financement des Comités de développement locaux miniers (CDLM) ainsi que la formation des populations en vue de leur autonomisation par l'appui des projets structurants.

fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment