Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Abengourou: Les résultats de la phase pilote du projet « CAMAYE-VERT » rendus public

Publié le vendredi 10 mai 2019  |  AIP


Les résultats de la phase pilote du projet « CAMAYE-VERT », portant sur l’agroforesterie, ont été rendus public mercredi, au cours d’une cérémonie organisée à cet effet à Abengourou.

Ces résultats révèlent que le système d’agroforesterie associant les cultures vivrières, les arbres fruitiers, les légumineuses et les grands arbres dans la plantation de cacao dès sa création permet d’améliorer la résilience des cacaoyers aux effets du changement climatique.

Ce système permet, en outre, de diversifier et d’assurer la régularité des sources de revenu des producteurs de cacao. La commercialisation des produits vivriers (ignames, bananes, légumes) constitue à n’en point douter une source additionnelle de revenu substantiel pour ces derniers avant l’entrée en production des cacaoyers et des arbres fruitiers.

Aussi les revenus tirés de cette transaction commerciale des cultures vivrières sont ils nettement supérieurs à ceux obtenus en système traditionnel. A titre d’exemple, la commercialisation des produits vivriers tirés de l’exploitation des dix hectares ayant servi à la phase expérimentale du projet a permis aux producteurs d’engranger la somme totale de cinq millions FCFA (ignames), 900.000FCFA (légumes), et quatre millions FCFA (bananes).

Le projet « CAMAYE-VERT » est une initiative de la coopérative agricole Mawoubé de Yéré-Yéré (CAMAYE) créée en 2008. Selon le président du conseil d’administration (PCA) de cette société coopérative, Abou Camille, cette initiative a été motivée par le souci de lutter contre les effets pervers de la dégradation du climat sur la culture du cacao, la déforestation, la disparition des vergers cacaoyers du fait de la maladie du swollen shoot et d’œuvrer pour l’amélioration des revenus des producteurs.

La mise en œuvre de la phase pilote de ce projet, qui a duré 22 mois (avril 2017-décembre 2018), s’est déroulée dans quatre sections de la coopérative grâce à une subvention de l’AFD d’un montant de 41,2 millions FCFA sur un coût total de 56,5 millions FCFA.

(AIP)

rkk
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment