Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les conclusions du Rapport de la Bad remises au ministre Anoblé / Félix Anoblé, S.E des Pme « Ce pays ne peut pas prendre son envol si nous fermons les yeux sur les problèmes des Pme. »

Publié le vendredi 10 mai 2019  |  Le Nouveau Réveil
le
© Abidjan.net par Marc Innocent
le Rapport de l`Étude sur le Secteur Privé et le Financement des PME remis officiellement au Secrétaire d`Etat chargé des PME
Abidjan le 08 Mai 2019. Remise officielle ce mercredi,au Secrétaire d`État, Anoblé Felix, chargé de la Promotion des PME, du Rapport de l`Étude sur le Secteur Privé et le Financement des PME menée par la Banque Africaine de Développement. Photo : Félix Miézan Anoblé, Secrétaire d`Etat, chargé de la Promotion des PME


Le secrétaire d’Etat en charge de la Promotion des Pme, Félix Anoblé, a reçu, hier dans ses locaux au Postel 2001, de façon symbolique, les conclusions du Rapport de la Banque africaine de développement, de l’étude sur le secteur privé et le financement des Pme. La délégation de cette institution était conduite par Serge Marie Z. N’guessan, directeur général adjoint du Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique de l’Ouest. Ce Rapport de la BAD a été initié à la demande du Secrétariat d’Etat aux PME.

Les conclusions de ce rapport révèlent, entre autres, que la performance boostée pour les investissements est relativement moins bonne dans les zones cacaoyères. Ensuite qu’au-delà des questions d’accès et du coût de financement, le climat des Affaires et le coût de l’électricité sont des problématiques à toutes les tailles d’entreprises. Le rapport indique également que les besoins au financement des Pme ne représentent que 47% des ressources bancaires en 2016. Le secrétaire d’Etat, Félix Anoblé, après avoir dit ses remerciements à la Bad, a indiqué que « la Cote d’Ivoire qui se veut être moteur de l’économie en Afrique, a besoin de voir son secteur privé prendre un autre envol. » Pour Félix Anoblé, il faut permettre aux Pme de jouer pleinement leur rôle. « Ce pays ne peut pas prendre son envol si nous fermons les yeux sur les problèmes des Pme.

Ce sont elles qui tiennent quand ça ne va pas » a-t-il souligné. Le Dga de la Bad a, pour sa part, relevé l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et son institution. Ce qui, dira t-il, permet à la Bad d’être sur plusieurs projets en Côte d’Ivoire. « Nous sommes très heureux d’être avec vous. Parce que le Président de la Bad a souvent dit que le fait que notre institution se trouve en Côte d’Ivoire est un privilège mais c’est aussi le témoignage du travail fait par la Côte d’Ivoire pour servir d’exemple » a souligné le Dga de la Bad. Celui-ci a, par ailleurs, indiqué que « la Côte d’Ivoire a vu juste en créant un ministère pour la Promotion des Pme ». Le Dga de la Bad a aussi souligné l’intérêt de cette étude et réaffirmé l’engagement de son institution à accompagner la Côte d’Ivoire qui bénéficie déjà de celle -ci d’un appui de 275 milliards de francs dans le secteur privé.

D.B
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment