Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire: la masse salariale passe de 900 à 1700 milliards FCFA

Publié le vendredi 10 mai 2019  |  APA
Rendez-vous
© Abidjan.net par PR
Rendez-vous du Gouvernement : le Secrétaire d`Etat chargé du budget face à la presse
Vendredi 10 mai 2019. Abidjan. Le Secrétaire d`Etat chargé du budget et du portefeuille de l`Etat, Moussa Sanogo était ce vendredi face à la presse nationale et internationale pour la 4e édition des "Rendez-Vous du Gouvernement" sur le thème "le budget, des ressources au service des populations."


Les dépenses de personnel de l’État de Côte d’Ivoire sont en hausse, passant de 900 milliards FCFA en 2012 à 1700 milliards FCFA en 2019, a indiqué vendredi à Abidjan, Moussa Sanogo, le secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État.

M. Sanogo a fait cette révélation à la quatrième édition des « Rendez-vous du gouvernement», une tribune d’échanges pour expliquer les politiques publiques, où il a entretenu les journalistes sur le thème : « le budget, des ressources au service des populations ».

« Quand je regarde, les dépenses de personnel, c’est- à-dire les salaires, nous sommes passés de 900 milliards FCFA en 2012 à 1700 milliards FCFA en 2019. Cela a pratiquement doublé en l’espace de six ans. Les dépenses d’investissement sont passées de 640 milliards FCFA en 2012 à 1900 milliards FCFA en 2019», a fait savoir le secrétaire d’État, expliquant la gestion budgétaire de l’État.

Selon lui, ces chiffres « traduisent toute la priorisation que l’Etat accorde à la création de richesse ».

« Nous avons sans fausse modestie, un pays où les finances publiques sont bien tenues. Nous allons travailler davantage au renforcement de l’efficacité de la dépense publique », a promis M. Sanogo qui était accompagné pour la circonstance de ses collègues, Sidi Touré (Communication et médias) et Adama Koné (Economie et finances). A ce jour, l’effectif des fonctionnaires ivoiriens s’élève à environ 219 000 personnes.

Quant aux dépenses de l’État au bénéfice des pauvres en Côte d’Ivoire, elles sont également en hausse, passant de 1080 milliards en 2012 à 2500 milliards en 2019.

« Les dépenses pro-pauvres sont passées de 1080 milliards en 2012 à 2500 milliards FCFA en 2019», a fait remarquer M. Sanogo, ajoutant que « nous avons aujourd’hui l’objectif d’avoir un déficit budgétaire de 3% à fin 2019».

Dans un autre registre, le secrétaire d’État a annoncé la généralisation prochaine des contrats de performance à toutes les entreprises publiques. Le contrat de performance devrait notamment permettre d’apprécier les résultats desdites institutions.

« Le portefeuille de l’Etat, c’est à peu près 82 entreprises. Il y a 8 qui ont signé les contrats de performances. Aujourd’hui, nous allons passer à la généralisation de ces contrats», a annoncé M. Sanogo.

Le secrétaire d’État a conclu en se félicitant de la « maîtrise des finances publiques » dans le pays et de l’évolution « assez significative » du budget qui est passé de 3295,3 milliards FCFA en 2012 à 7334,3 milliards FCFA en 2019.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment