Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire maintient sa prévision de croissance à 7,5 %, en dépit des réserves du FMI

Publié le samedi 11 mai 2019  |  Jeune Afrique
Economie
© Abidjan.net par Serges T
Economie : le siège de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) à Abidjan
Mercredi 9 avril 2014. Abidjan. Plateau


Le gouvernement ivoirien maintient sa prévision de croissance économique à 7,5 % pour l’année 2019, malgré les réticences du Fonds monétaire international (FMI) qui l'estimait plutôt à 7,4 %.

Moussa Sanogo, le secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État, a fourni quelques explications, vendredi 10 mai à Abidjan, sur les grandes tendances de l’économie ivoirienne, dont les principaux indicateurs macroéconomiques sont au vert.

« Les moteurs de la croissance sont le tertiaire, et en particulier les secteurs de la finance et des télécommunications. Les investissements et les exportations portent l’économie ivoirienne, et cela se poursuivra encore longtemps », a expliqué Moussa Sanogo, rappelant que la Côte d’Ivoire est le seul pays de la zone de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa) qui possède une balance commerciale excédentaire.

Quel stratégie pour financer le budget 2019 ?
Le cacao dope les exportations ivoiriennes. En 2018, l’or brun a rapporté 389,8 milliards de francs CFA (592 millions d’euros) au fisc ivoirien. En 2019, les recettes des exportations du cacao sont estimées à 402,1 milliards de francs CFA. Pour accroître encore les performances, le gouvernement envisage désormais de miser sur une digitalisation tout azimut des services des impôts et des douanes.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment